PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




UGB : Des mesures draconiennes, années invalidée et blanche... pour sauver l’avenir



L’Assemblée de l’université (AU) de Gaston Berger de Saint-Louis a tenu une réunion mercredi pour se prononcer sur la situation de leur établissement minée par des grèves qui ont fait dégringoler la qualité qui faisait sa fierté. A l’issue de cette réunion, des mesures phares ont été prises concernant les Unités de formation et de recherche (UFR), renseigne une source qui s’est confiée à PressAfrik.
 
Pour l’Ufr Médecine, il a été décidé de terminer l’année  2017-2018 d'ici la fin du mois d’août puis entamer en octobre 2018 l'année académique 2018-2019. Elle pourra aussi recevoir de nouveaux bacheliers.

S’agissant de l’Ufr Civilisations, Religions, Arts et Communication (CRAC), il a été retenu que l’année 2017-2018 sera poursuivie du mois d’octobre 2018 jusqu’au 31 juillet 2019. Mais, Elle ne devra pas «se prononcer pour l'instant sur l'année académique 2018-2019 » et ne recevra pas de nouveaux bacheliers.

S’agissant de l’Ufr Sciences juridiques et politiques (SJP), l’année 2017-2018 sera invalidée (redoublement non comptabilisé) pour revenir en octobre 2018 et entamer une nouvelle année académique 2018-2019, sans pour autant enregistrer de nouveaux bacheliers.
 
 Quant à l’Ufr Sciences appliquées et technologies (SAT), elle continuera l’année 2017-2018 jusqu'en juillet 2019 «puis mettre croix sur 2018-2019 et revenir en octobre 2019 pour une nouvelle année, pas de nouveaux bacheliers en octobre 2018».

Pour l'Ufr Lettres et sciences humaines (LSH), «elle poursuivra l’année 2017-2018 avec 2 sessions jusqu'en janvier  2019 puis entamer l'année académique  2018-2019 avec une session unique jusqu'à fin août 2019, et recevra 50 nouveaux bacheliers par section».
 
 L’année 2017-2018 de l’Ufr Agronomie doit être poursuivie en octobre 2018 pour la terminer en 2017-2018 avec 2 sessions avant de déclarer «blanche » l’année 2018-2019. Et, une nouvelle année ne pourra démarrer qu’en octobre 2019.

S’agissant de l’Ufr des Sciences économiques et gestion (SEG), l’accent sera mis sur l’année 2017-2018, et l’année 2018-2019 sera décrétée année blanche.  Une nouvelle année sera entamée en octobre 2019.
 
 L’Institut Polytechnique Saint Louis (L’IPSL) est pratiquement dans la même situation, puisque qu’elle devra boucler l’année 2017-2018 avant de débuter une nouvelle année académique en octobre 2019 e pourra recueillir de nouveaux bacheliers

Et enfin pour l’Ufr Sciences de l’éducation de la formation et du sport (SEFS) il y aura «3 sections, 3 positions différentes».

L’AU a par ailleurs aussi «au respect des engagements pris pour une année normale (2017-2018 ou 2018-2019). Dans le même sens, elle invite les responsables pédagogiques à respecter le calendrier académique et au besoin à produire des rapports en cas de manquements ».

Ousmane Demba Kane

Jeudi 9 Août 2018 - 23:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter