Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Vente de médicaments non-autorisés: Dahico SARL, une curiosité sénégalaise

L'entreprise, au cœur de la saisie-record de médicaments non-autorisés à la vente au Sénégal, mène ses "activités" depuis le 1er janvier 2020, selon les aveux faits en garde à vue par son actionnaire, Zang Haï Dong, rapporte Libération.



Libération révélait qu'une société, Dahico Sarl, était au cœur de l'affaire de la saisie record de médicaments non-autorisés en vente au Sénégal. Sur le papier, son gérant est le pharmacien Aliou Ba, placé en garde à vue en même temps que son confrère, Mamour Niang. Mais en réalité, et comme l'indique Libération, le bénéficiaire économique de l'entreprise est Zang Haï Dong, un ressortissant chinois.

D'après nos confrères, Dahico Sarl a été montée le 21 mai 2019, selon l'Apix. Son adresse sociale, où les médicaments ont été saisis, est à la Patte d'Oie vers l'agence de la Senelec. Pourtant ce n'est que 5 mois plus tard, c'est-à-dire le 27 septembre 2019 que Zang Haï Dong arrive au Sénégal après la préparation du terrain par Aliou Ba. C'est ainsi que la société a commencé à importer des médicaments non-autorisés à la vente au Sénégal depuis le 1er janvier 2020.

Les produits étaient envoyés depuis la Chine par l'entreprise Zhimin. Dahico a mené depuis lors, ses activités illicites, sans éveiller le moindre soupçon. Comment est-ce possible ? Le plus grave est, qu'en plus de certaines officines, Dahico "fournissait" aussi des hôpitaux et cliniques, renseigne Libération.

Moussa Ndongo

Samedi 17 Avril 2021 - 12:23


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter