Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



iPhone 11, Apple Watch Series 5, iPad 7G: l'automne s'annonce chaud pour Apple

Comme c’est devenu la tradition à Cupertino, Tim Cook et ses collègues à la tête d’Apple ont pris d’assaut la scène du Steve Jobs Theater, en ce mardi matin, afin de dévoiler les nouveautés automnales de la marque à la pomme. Comme prévu, les iPhone 11, iPhone 11 Pro et iPhone 11 Pro Max ont été les vedettes d’un événement ayant aussi donné plus d’info sur Apple TV+ et Apple Arcade, en plus de faire un peu de place pour un nouvel iPad d’entrée de gamme et pour une Apple Watch revampée.



iPhone 11, Apple Watch Series 5, iPad 7G: l'automne s'annonce chaud pour Apple
Faisant face à des vents contraires dans plusieurs directions, Cook a surtout présenté un mélange de nouveaux appareils, de nouveaux services et de nouvelles applications qui, espère-t-il, incitera les clients actuels de sa société à renouveler leur équipement et ce, plus tôt que tard.

Reprenant une stratégie qui a déjà fait son succès, Apple n’hésite pas non plus à proposer des offres croisées afin de minimiser ce qu’il en coûte pour s’offrir une tranche de ce qu’aucuns appellent l’écosystème Apple. Ainsi, l’accès gratuit pendant un an à Apple TV+ et à son contenu autrement offert contre un abonnement mensuel de 5,99$, à l’achat d’un iPhone, d’un iPad ou d’un Apple TV est un bon moyen de différencier son offre de celle de rivaux ayant pour nom Netflix, Disney et Amazon.

Détail intriguant, Apple n’a pas inclus Apple Arcade dans cette offre. Gageons que les plus jeunes clients auraient peut-être préféré un an gratuit de jeux vidéo à volonté, plutôt que les séries télé ciblant manifestement un auditoire plus mature qui seront proposées cet automne…


Trois iPhone, huit objectifs

L’arrivée la semaine prochaine d’une nouvelle génération du iPhone permet à Apple de faire le ménage dans son catalogue de téléphones. Ainsi, le iPhone d’entrée de gamme s’appelle iPhone 11, tout simplement. Il s’agit d’un rehaussement bienvenu par rapport au iPhone XR de l’an dernier, auquel s’ajoute un second objectif photo à l’arrière. La mécanique est plus performante, profitant notamment d’un nouveau processeur parmi les plus musclés sur le marché. Son prix de détail de 979$ au Canada ne devrait pas faire oublier le fait qu’il sera aussi vendu à partir de 589$ pour les gens échangeant leur vieil iPhone.

Proposé en six couleurs, le iPhone 11 arrive à point dans le cycle de renouvellement anticipé des plus vieux iPhone, et pourrait provoquer une hausse des ventes pour Apple, ces prochains mois, prédisent les analystes.

Le XR a été, et de loin, le plus gros vendeur pour Apple depuis un an. Le iPhone 11 fera de même cette année. Pour les plus exigeants, les version Pro et Pro Max, qui héritent d’un écran OLED plus raffiné et d’un troisième objectif photo à l’arrière, sont au menu. Ceux-ci sont aussi plus endurants, gagnant 4 et 5 heures d’autonomie, respectivement, par rapport à leurs prédécesseurs (iPhone XS et XS Max).

Leur prix de détail est aussi sensiblement plus élevé, à 1319 et 1579$. Mais ceux-là s’adressent à une clientèle plus fortunée déjà acquise, nuance l’analyse américain Avi Greengart. «J’aime (cette stratégie). Le iPhone 11 est le modèle phare de la gamme et devrait suffire pour la plupart des acheteurs, mais si vous êtes prêts à payer plus, on vous en donnera plus», résume-t-il.

Une Apple Watch Series 5 en demi-teinte

Les rumeurs allaient bon train quant à l’ajout d’une fonction de suivi de la qualité du sommeil intégrée à la nouvelle Apple Watch qui fait son apparition au catalogue d’Apple, mais ce ne sera finalement pas le cas. La nouvelle montre a comme principale nouveauté d’avoir un affichage allumé et illuminé en permanence, et pas seulement quand elle détecte un mouvement du poignet.

Apple a aussi revu ses méthodes de vente en laissant les acheteurs choisir le boîtier (disponible en trois finis existant chacun en deux ou trois couleurs) et le bracelet séparément. Un détail qui devrait aider à vendre plus, selon les experts.

L’investisseur californien Benedict Evans, qui suit de près le marché des montres connectées depuis ses débuts, ne s’inquiète pas trop de cette mise à niveau plus modeste qu’anticipée. «Apple a déjà gagné le marché des montres connectées, et ne fait que renforcer son offre», a-t-il indiqué. Apple a ajouté une boussole numérique à sa montre, ainsi qu’une alerte si le son ambiant est trop élevé. L’appareil conserve malgré cela la même autonomie qu’avant.

Un nouvel iPad à temps pour Noël

À temps pour Noël, Apple renouvelle aussi son iPad d’entrée de gamme (excluant son iPad mini). À un prix inchangé, l’appareil hérite d’un affichage un peu plus grand de 10,2 pouces, et est compatible avec des accessoires comme l’étui-clavier du iPad Pro, un peu plus cossu. L’appareil est deux fois plus performant que son prédécesseur, détail sur lequel insiste Cupertino tout en rappelant que 60% des acheteurs du iPad précédent en étaient à leur première tablette iOS.

En d’autres mots, Apple pense pouvoir aller chercher de nouveaux clients, avec ce modèle, en plus d’intéresser ceux qui ont une tablette un peu plus âgée et qui aimeraient quelque chose ressemblant un peu plus à un ordinateur portable qu’à un gros téléphone.

Avec la mise à jour du logiciel iPadOS attendu la semaine prochaine, ce nouvel iPad n’aura pas grand-chose à envier à un iPad Pro, ni même à un ordinateur personnel de prix comparable, et s’avère, à 429$, un achat tout à fait raisonnable, ce qui a fait à un analyste croisé à Cupertino qu’Apple devrait connaître un très joyeux temps des Fêtes.

On en aura sans doute un avant-goût au fil des prochaines semaines, à mesure que ces nouveaux produits et services seront officiellement mis en marché.

Les Affaires

AYOBA FAYE

Mardi 10 Septembre 2019 - 22:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter