Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​ Explosion spectaculaire d'une fusée japonaise au décollage



Sur la vidéo du décollage, on distingue presque immédiatement l'apparition d'une petite flamme au sommet du moteur, avant l'arrêt total de ce dernier et la chute presque au ralenti de l'engin vers le sol. Le moteur-fusée mis au point par Interstellar Technologies fonctionne avec de l'éthanol et de l'oxygène liquide.

La première tentative de vol le 30 juillet 2017 s'était aussi soldée par un échec, mais la fusée était tout de même montée bien plus haut. Le décollage de Momo-1 s'était en effet bien déroulé, mais le centre de contrôle a perdu le contrôle de la fusée au bout de 66 secondes, à une altitude de 20 kilomètres. L'engin s'était ensuite écrasé en mer.

Le premier lanceur Momo développé par une entreprise privée au Japon est en fait une fusée-sonde. Elle n'est capable que de vol suborbital, avec une courte excursion au-dessus des 100 km, la limite couramment acceptée entre l'atmosphère et l'espace. Elle ne pourrait donc permettre que de réaliser de courtes expériences en microgravité.
 
Pour placer des charges en orbite, la société devra monter en gamme et produire des engins infiniment plus puissants. La fusée Momo fait moins de 10 mètres de haut, et ne pèse qu'une tonne au décollage quand la plus petite fusée orbitale européenne, Vega, pèse ses 137 tonnes et mesure 30 mètres de haut.
 
 
 
 
 
 

Aminata Diouf

Jeudi 5 Juillet 2018 - 15:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Novembre 2018 - 11:23 Appel à la lutte contre la méningite en Afrique