Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Destruction des habitations à Saint-Louis: les habitants soupçonnent un deal entre l'Etat et les multinationales venues pour le gaz



Les destructions des habitations de Ngalel Extension ont repris de plus belle. Les autorités ont utilisé les grands moyens pour raser le quartier. Les habitants dénoncent des "démolitions illégales dan le but de satisfaire des personnes mal intentionnées".
 
« La situation n’est rien d’autre qu’une nouvelle démolition après la première. Après la première démolition des 7 et 8 octobre 2019,  ce mardi 10 octobre également, les gens se sont réveillés à 8 heures et ont constaté que des forces de sécurité, ont quadrillé la zone avec des engins pour entamer une seconde démolition de maison bien habitée. Ils ont emporté la plupart des clôtures de ces maisons. Leurs propriétaires sont à l’intérieur. Nous savons tous que ces démolitions sont dues pour un seul but. C’est de satisfaire de personnes mal intentionnées », martèle Ibrahima Fall leur porte-parole.
 
Selon lui, « Saint-Louis a changé de visage avec la découverte de pétrole et de gaz. Les multinationales sont à nos portes. Ils font tout pour que nos autorités administratives et municipales leur trouvent des zones pour les accueillir. Tous les moyens sont bons pour polluer nos terres habitées par des honnêtes populations voilà, la vraie réalité. Ces démolitions sont faites sans aucune décision de la justice, sans aucune une sommation interpellative. Les droits des citoyens n’ont pas été respectés. C’est de l’agression que nos populations sont en train de vivre. C’est indigne dans un pays qui se dit être démocrate », livre Walf radio.


Mercredi 11 Décembre 2019 - 09:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter