Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



​Révélation de Birahim Seck: « Il y a 5 milliards de FCFA qui ont été décaissés par un haut fonctionnaire »



Le Coordonnateur du Forum Civil a fait de graves révélations, ce mercredi, lors d’un panel organisé en partenariat avec Tax Justice Network Africa (TJNA) pour mettre en œuvre un projet de lutte contre les flux financiers illicites. Birahim Seck qui demandait plus d’audit sur le programme de défense des intérêts économiques et sécuritaires, a dénoncé qu’il y a au moins 5 milliards de F CFA retirés au nom d’un haut fonctionnaire dont il a préféré taire le nom pour le moment.
.
 « Nous avons écrit une lettre au ministre en charge de l’Economie pour être en possession de la convention des financements.« Nous avons écrit une lettre au ministre pour être en possession de la convention des financements. Parce qu’on s’est rendu compte qu’il y a une pluie dans certaines conventions de financement. Le deuxième nival, on voudrait que le président, ou-bien le gouvernement fasse un audit dans le programme de défense de sécurité, des intérêts économiques », livre Birahim Seck.
 
Poursuivant ses propos, il ajoute : « On se rappelle que dans ce programme, il y a au moins cinq (5) milliards de F CFA qui ont été décaissés par un haut fonctionnaire. Je dis bien cinq (5), ou on n’a mis le nom d’un haut fonctionnaire. Je pense qu’il y a un besoin pour le gouvernement du Sénégal de clarifier la gestion de ce programme-là. Et de nous dire pourquoi cette somme a été mise au nom de ce haut fonctionnaire de l’Etat ».


Mercredi 20 Novembre 2019 - 20:54




1.Posté par Ndiaye le 21/11/2019 08:16
Quand on commence à parler et on sait qu'on ira pas jusqu'au bout mieux vaut se taire
Comme vous parlez pour l'intérêt du peuple
Dites le nom et comment l'opération s'est passée
Ainsi le peuple est averti et témoin
Dans ce pays les accusations prennent modes
Est ce réellement le besoin du pays

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter