Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Accusations de financement du parti de Sonko: Amadou Ba dit avoir été atteint et choqué



Accusations de financement du parti de Sonko: Amadou Ba dit avoir été atteint et choqué
L'ancien ministre de l'Economie et des Finances a été accusé par certains observateurs, et même autres membres de la mouvance présidentielle d'avoir été derrière l'opposant Ousmane Sonko. D'après certaines informations glanées dans les médias, Amadou Ba a même participé au financement de la campagne du parti Pastef Les Patriotes.

Interpellé sur la question par le journaliste Mamoudou Ibra Kane, l'actuel ministre des Affaires étrangères révèle avoir été blessé par de telles accusations. Il est revenu ce dimanche sur ses relations avec l'ancien Inspecteur des Impôts. "Ousmane Sonko, je l'ai connu, on était collègues. Il a dirigé le syndicat et on a eu des relations très difficiles au niveau de l'administration", dit-il avant d'enchaîner : "j'ai été vraiment touché par certaines accusations, lorsqu'on a dit que Amadou Ba finançait Ousmane Sonko. La première chose qu'on disait, c'est que le parti de Ousmane Sonko appartient à Amadou Ba. Aujourd'hui au moins vous pouvez témoigner que ce parti ne m'appartient pas".

L'ancien argentier de l'Etat ne s'en arrête pas: "ça m'a fait très mal, je dois l'avouer hein, je dois l'avouer. J'ai été particulièrement touché et atteint. Et comme je l'ai répété, je suis un haut fonctionnaire, je pense connaître l'Etat. La loyauté est une vertu sur laquelle je ne transige pas. Je ne peux pas être dans un parti, avoir la confiance du chef du parti, travailler pour sa réélection et en même temps mettre en oeuvre une politique contraire pour donner des moyens et des ressources à quelqu'un qui cherche à détruire le système. C'est un non-sens."

AYOBA FAYE

Dimanche 29 Décembre 2019 - 12:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter