Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Accusé d'appartenir à la secte japonaise, Mame Mactar Guèye explique ses accointances avec Mahikari



Accusé d'appartenir à la secte japonaise, Mame Mactar Guèye explique ses accointances avec Mahikari
Mame Mactar Guèye, le vice-président de l’Organisation non-gouvernementale, Jamra, serait-il un homme au double visage ? Populaire grâce à ses combats sur les mœurs sénégalais, l’homme ne serait pas "clean" si l’on croit à une de ces vieille connaissances qui s’est confiée à « L’Observateur». Il serait membre d’une secte, Mahikari. 

«Le monsieur a eu à faire partie de la secte Mahikari, une organisation japonaise présente au Sénégal depuis assez longtemps. Une puissante secte guérisseuse par la force de la lumière », a soufflé une vieille connaissance de Mame Mactar Gueye. Non sans questionner : « Je me demande comment une personne qui a appartenu à ce genre d’organisation peut se présenter comme gendarme de l’Islam ? ». Et, soutient-elle : «Surtout que souvent, on ne sort pas de ces organisations comme on y entre ».

Joint par nos confrères du journal L’Observateur, "l’ennemi juré" de l’ex animatrice de la Sen Tv, Rangou, n’a pas totalement nié les faits. Interpellé sur sa supposée appartenance à cette secte, Mame Mactar Guèye déclare d’emblée : « Je crois que c’est une association qui donne des conseils de bonne convivialité, de bonne entente avec la communauté ». 

Avant de révéler : « J’ai participé à une campagne de reboisement au Park de Hann et à Joal Fadjoudji initié par la Mahakari. Quand Mahikari m’a invité pour le reboisement, je suis venu (…). Puisque Jamra était aussi intéressé par la nature. Nous avons participé à l’activité ». Et, « s’ils (les responsables de Mahikari m’appelle demain, je serais à leurs côtés ». 

Mame Mactar Guèye de lâcher : « Ce n’est pas surprenant qu’ils disent que Mahikari est une secte. Quand les gens de Mahikari, après leurs actions humanitaires ou environnementales, vont se livrer à leurs activités spirituelles, ça les regarde ». 

Ces sources ont, par ailleurs, révélé que la vigie des mœurs sénégalaises aurait, dans le cadre de la lutte contre le Sida, eu à distribuer des préservatifs. Interrogé sur cette accusation, Mame Mactar Guèye sous le choc : « Moi, distributeur de préservatifs ? Si j’identifie la personne qui a dit cela, elle va subir le même sort que Rangou (…) ». 

Aminata Diouf

Mardi 28 Janvier 2020 - 16:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter