Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Accusé d'échec sur le Monitoring: Cheikh Kanté répond aux Enseignants

Le ministre en charge du Pse, Dr Cheikh Kanté a cherché à répondre aux accusations de l’échec de son monotoring sur le protocole d’accord du 30 avril 2018 avec les enseignants du G7. Ces derniers ont déclenché une grève en cours pour réclamer une application de ces accords. Tout en rap- pelant le travail effectué dans le cadre du monotoring, le ministre en charge du Suivi du PSE appelle toutes les parties prenantes (enseignants et syndicalistes) à la poursuite du dialogue pour une cohésion nationale.



Accusé d'échec sur le Monitoring: Cheikh Kanté répond aux Enseignants
 Dans un communiqué qui nous est parvenu, la cellule de communication du ministre en charge du Monitoring du Protocole d’accord du 30 avril 2018 informe de la bonne dynamique de l’ancien Directeur général du port Cheikh Kanté qui a remis les activités de monitoring de ce protocole d’accord. « Conformément à la directive du président de la République, le ministre en charge du suivi du PSE, Cheikh Kanté, assure le monitoring du protocole d’accord du 30 avril 2018 avec une approche méthodique, responsable, intelligente et inclusive, saluée par toutes les parties » souligne le document.

Pour plus de pragmatisme, le ministre Cheikh Kanté a d’abord convoqué toutes les structures et ministères concernés pour relancer le monitoring. « A ce titre, il a tenu, tout d’abord, une plénière de relance du monitoring, le vendredi 27 septembre 2019, avec les Ministères en charge des Finances, de l’Urbanisme, de la Fonction publique et de l’éducation, les Secrétaires généraux du G7, le Haut Conseil du Dialogue social, le Comité national du dialogue social du secteur de l’éducation et de la formation et les acteurs de la Société civile. Il faut noter qu’il y a aussi plusieurs rencontres avec le Ministre de l’Education nationale et le G7 », a expliqué le chargé de la Communication au cabinet du ministre en charge du monitoring du protocole d’accord du 30 avril 2018.

Il informe qu’à la suite de cette réunion et conformément aux décisions issues de cette première rencontre, le ministre Cheikh Kanté en charge du monitoring du protocole d’accord, en présence des parties prenantes, a présidé des réunions sectorielles avec le ministère des Finances et du Budget ; le ministère de l’urbanisme, du logement et de l’Hygiène publique et enfin le ministère de la Fonction publique et du renouveau du service public. A cet effet, il souligne que chacune de ces réunions, sanctionnée par un procès-verbal transmis aux différentes parties prenantes, a permis à chaque ministre de faire l’état d’exécution des points du protocole d’accord relevant de ses attributions.

« En perspectives, il est prévu une plénière, conformé- ment aux accords du protocole et de la rencontre du 16 décembre 2019 avec les Secrétaires généraux du G7, pour faire une évaluation globale du niveau d’exécution des points de revendications afin de proposer des solutions idoines. C’est pourquoi, le ministre en charge du monitoring lance un appel aux syndicats du G7 et aux enseignants, de façon globale, à poursuivre le dialogue conformément à la volonté de son Excellence le Président de la République qui a toujours accordé la priorité à l’éducation dans le cadre du Plan Sénégal Emergent » a-t-il expliqué, exprimant son souhait d’un Sénégal émergent et paisible.

Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 23 Janvier 2020 - 09:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter