Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire SENELEC- Akilee : le CRD demande purement et simplement l’annulation du contrat



Affaire SENELEC- Akilee : le CRD demande purement et simplement l’annulation du contrat
Les leaders du Congrès de la Renaissance démocratique (Crd), à savoir Thierno Alassane Sall et Mamadou Lamine Diallo, ont demandé purement et simplement, l’annulation du contrat Senelec-Akilee , qui ressemble plus à un marché de dupes qu’à autre chose.

« Le CRD exprime sa vive préoccupation quant à l’opacité qui entoure le contrat SENELEC- Akilee et la gestion populiste que le gouvernement est en train de faire de cette question avec une communication démagogique. Le CRD rappelle sa position de principe qui consiste à faire la promotion de chefs d’entreprise locaux et du consommer local, mais dans le respect strict des lois et règlements, ainsi que des obligations éthiques », lit-on dans un communiqué.

Sur cette question, le CRD demande, purement et simplement, l’annulation du contrat qui ressemble plus à un marché de dupes qu’à autre chose. Les règles de transparence et de bonne gestion constituant les remparts naturels contre la prédation de biens publics et l’aliénation des sociétés nationales à des tiers, le CRD exige du gouvernement la publication de tous les actes qui seront pris dans le cadre du règlement de ce conflit.

Aussi, le CRD dénonce, par la même occasion, l’innommable boulimie foncière de certains privilégiés de ce régime et de leurs proches, et exige un audit du littoral maritime afin d’éviter sa privatisation. L’accès à la mer étant un droit naturel, rien ne saurait justifier la construction anarchique de résidences privées et d’hôtels de luxe pour nantis le long du littoral qui doit rester accessible non seulement à tous les sénégalais mais également aux compatriotes africains de la sous-région.
 
Enfin, le CRD appelle le gouvernement à faire respecter la loi et à exproprier tous ceux qui ont, de manière frauduleuse, acquis des terrains sur le littoral ainsi que dans l’intérieur du pays. La nécessité impérieuse de protéger les populations rurales contre les velléités de razzia sur leurs terres par des firmes de l’agro-business amène le CRD à suggérer au gouvernement à opérer des réformes rapides et structurelles pour anticiper sur les conflits fonciers préjudiciables à la paix sociale et à l’autosuffisance alimentaire.

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 5 Juillet 2020 - 11:31