Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire du Français mort par asphyxie mécanique, un Gambien de 31 ans arrêté hier

Les résultats de l’autopsie du français François Gaillard découverte mort chez lui dimanche dernier aux Mamelles ont révélé qu’il à été tué par asphyxie mécanique. Après l’arrestation du vigile lundi dernier, son complice, un Gambien apprenti tailleur a lui aussi été alpagué hier, mardi par les enquêteurs de la Section recherche qui ont procéder à la reconstitution des faits.



Après l’arrestation du gardien, les hommes du commissaire Cheikh Sarr ont alpagué son complice avec qui il est entré par effraction dans la maison de la victime. Il s’agit d’un Gambien apprenti tailleur né en 1982. A en croire des sources de l’enquête qui va sans doute être bouclée aujourd’hui. Il a été procédé à la reconstitution des faits hier en présence des deux suspects. S’ils ont choisi de tuer François, ont-ils raconté, ce que leur victime les connaissait bien pour les avoir vu plusieurs fois dans le quartier. Le vigile  garde une villa voisine de celle de François Gaillard et le Gambien passe souvent le voir. C’est donc de craindre qu’il les identifie et les dénonce qu’ils ont décidé de lui ôter la vie.

Selon des sources fiables, le rapport de l’autopsie, a conclu que la cause de la mort est « une asphyxie mécanique par étranglement ». Tous les deux meurtriers ont pris part à l’acte odieux. Les misérables voleurs n’ont emporté avec eux qu’un ordinateur portable, retrouvé chez eux. Il n’ont pas le temps de s’en débarrasser parce que les pandores n’ont pas tardé à les alpaguer, informe le journal « L’As ».


Mercredi 13 Novembre 2013 - 11:15


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter