Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Publicité

Air Sénégal, sortie de piste de TransAir : Alpha Oumar Sow « critique » les Sénégalais



Après l’accident de l’avion TransAir qui a connu une sortie de piste à l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), Alpha Oumar Sow est revenu sur la situation de la Compagnie sénégalaise : Air Sénégal.
 
Le président de la Convergence des jeunes républicains (COJER) de Keur Massar indexe les « innombrables reproches » des Sénégalais sur la Compagnie nationale. « Il faut qu’on valorise ce qu’on a. On parle souvent de problèmes ou de retards de vol d’Air Sénégal, mais parfois, on en fait trop. S’il s’agissait de la Royal Air Maroc ou d’autres compagnies, on peut comprendre, mais quand il s’agit d’Air Sénégal, on critique. Il faut qu’on arrête à un moment donné », a-t-il martelé, sur le plateau de PressAfrik TV, lors de l’émission MidiKeng de ce mardi 21 mai 2024.
 
Alpha Oumar Sow ajoute, sans ambiguïté : « C’est un patrimoine national. Ce sont les Sénégalais qui doivent nous aider à valoriser notre Compagnie. Il existe des soucis de vol et d’horaires dans tous les aéroports et les compagnies. Sur l’incident avec TransAir, il y avait plus de peur que de mal. Je ne minimise pas l’accident, mais les enquêteurs sont sur le dossier, il faudra donc attendre et se fier au résultat ».
 
Prônant pour un « patriotisme plus affirmé » de ses compatriotes, l’agent à l’AIBD a confié que « Air Sénégal essaie tant bien que mal de corriger et de réajuster les manquements et les déficits de la filiale sénégalaise. C’est à nous de les accompagner. Nous avons l’une des plus belles compagnies et l’un des plus beaux aéroports ». Il revient « à nous, Sénégalais, de s’en servir et d’en prendre soin », a-t-il conclu, rassuré.

Serigne Moustapha Gueye

Mardi 21 Mai 2024 - 19:43


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter