PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Allemagne: la justice favorable à l’interdiction de voitures diesel en ville

Les juges de la Cour administrative fédérale ont été saisis par les autorités du Bade-Wurtemberg et de Rhénanie-du-Nord-Westphalie contre des interdictions imposées par des juridictions locales des villes de Stuttgart et Düsseldorf. La Cour, installée à Leipzig, a donné raison ce mardi 27 février aux municipalités et ouvert la voie à l’interdiction de véhicules diesel, surtout dans ces régions où l’industrie automobile est très présente, ainsi que d’autres villes où les seuils autorisés sont dépassés.



La mesure d’interdiction des vieilles voitures au diésel est très débattue dans ce pays où est née cette technologie. Ce jugement pourrait concerner 12 millions de véhicules en Allemagne.

À l’origine de ces interdictions se trouve l’association de protection de l’environnement Deutsche Umwelthilfe (DUH). Celle-ci reprochait que les niveaux de particules enregistrés dans ces villes n'étaient pas conformes aux normes européennes d'émissions d'oxyde d'azote. « C’est un grand jour pour la qualité de l’air en Allemagne, a commenté le directeur général de la DUH, Jürgen Resch, sur la radio publique Bayern 2 avant l’annonce du jugement. Lorsqu'il sera évident qu'il y aura des interdictions de circulation, l'industrie automobile mettra fin à sa résistance contre des améliorations techniques. »

« Chaque ville va pouvoir faire respecter le droit de ses citoyens à un air sain »

Greenpeace s’est également réjouie des juges administratifs de Leipzig. « La voie vers une protection efficace de la santé humaine est enfin libre, et chaque ville va pouvoir faire respecter le droit de ses citoyens à un air sain », a commenté l'association.

Des tribunaux locaux avaient ordonné aux municipalités concernées d'interdire les voitures diesel non conformes aux dernières normes pendant les jours de forte pollution, une décision que contestaient les constructeurs automobiles. Car une interdiction totale pourrait entraîner une décote sur le marché de l'occasion et une hausse du coût des contrats de location ; ceux-ci étant basés sur la valeur résiduelle des véhicules.

En attendant, la ministre allemande de l'Environnement a affirmé mardi que les interdictions des vieux diesel en ville étaient «évitables». «Mon objectif reste d'éviter que de telles interdictions de circulation entrent en vigueur», a déclaré la sociale-démocrate Barbara Hendricks, résumant l'hostilité des responsables politiques allemands à cette perspective très impopulaire. «Les interdictions de circuler sont évitables», a-t-elle répété.

Environ 70 villes allemandes dépassent les seuils autorisés

A la Bourse de Franfort, la décision a été mal accueillie : Volkswagen, numéro un européen du secteur automobile, a perdu près de 1,8% à la mi-journée et BMW 0,91%, avant d'effacer une partie de leurs pertes.

Environ 70 villes allemandes présenteraient des niveaux d'oxyde d'azote supérieurs aux limites fixées par l'Union européenne.
 

AYOBA FAYE

Mardi 27 Février 2018 - 17:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter