Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Amadou Tidiane Ba : L’effectivité du relèvement de l’indemnité de logement pour les enseignants du supérieur dans 15 jours.

En réaction face au Syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES) en grève depuis une semaine, le Ministre de l’Enseignement supérieur, a tenu à assurer que le relèvement de l’indemnité de logement pour les enseignants du supérieur sera effectif en 2012.



Amadou Tidiane Ba : L’effectivité du relèvement de l’indemnité de logement pour les enseignants du supérieur dans 15 jours.
« Le relèvement de l’indemnité de logement n’a pu être effectif en octobre 2011 comme initialement prévu à cause d’un problème budgétaire », a martelé Amadou Tidiane Ba, assurant que les enseignants seront payés, avec des rappels, en 2012.

Il est revenu, lors d’une conférence de presse, sur plusieurs points soulevés par les syndicalistes qu’il avait rencontrés mercredi. Il a tout de même reconnu un « retard » dans la mise en place d’un comité de suivi du protocole d’accord de mars 2011. Il l’a justifié par une « surcharge de travail » au ministère tout en assurant que cela « n’affecte aucun point » du protocole.

En ce qui concerne la réforme des titres universitaires, le Ministre de l’Enseignement supérieur attend encore les amendements des universités pour obtenir, selon lui, un « texte consensuel ».

Il a également promis le payement des arriérés de 300 millions Fcfa que le Sénégal doit au Conseil  africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES). Et les travaux de la 2ème cité de Fenêtre Mermoz « seront achevés en février après le versement d’un deuxième acompte à l’entrepreneur ».

Avec une enveloppe de 2, 5 milliards de francs consacrée au paiement des heures supplémentaires, le ministre de l’Enseignement supérieur a estimé qu’il est possible de procéder au recrutement d’enseignants permanents. Les universités font de plus en plus appels à des vacataires.
Malgré la situation « difficile dans les universités », « l’espoir est permis ». Amadou Tidiane Ba réitéré qu’une enveloppe de 102 milliards Fcfa est obtenue auprès des partenaires techniques et financiers et est destinée à la construction d’infrastructures académiques. « Chacune des 5 universités va recevoir 6 milliards Fcfa ».

Dans ce projet d’une durée de 5 ans, l’Etat versera une contrepartie de 26 milliards de francs pour la construction d’infrastructures à caractère social (logements, restaurants, etc.), a-t-il souligné. Il est également prévu, dans ce projet, la construction d’une université à Diamniadio et dont le coût est de 34 milliards de francs.

A en croire Amadou Tidiane Ba, l’Etat a déjà dégagé une enveloppe de 9 milliards de francs pour l’achèvement de tous les travaux entamés depuis 2007. Pour les nouveaux bacheliers, le Ministre de l’Enseignement supérieur a déclaré qu’il y a « suffisamment de places ».


Vendredi 16 Décembre 2011 - 11:18


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter