Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Arrestation d’un enseignant, membre de Pastef, devant ses élèves : le Sames fustige l’attitude de la gendarmerie



Arrestation d’un enseignant, membre de Pastef, devant ses élèves : le Sames fustige l’attitude de la gendarmerie
Les indignations des enseignants se poursuivent suite à l’arrestation d’un de leurs collègues en plein cours. Jean Biaye, enseignant membre du parti Pastef d’Ousmane Sonko, a été cueilli mercredi, devant ses élèves au Lycée de Kabrousse, dans le département d’Oussouye, dans le sud du pays. Les syndicats régionaux section Sames (Syndicat unique des enseignants du moyen secondaire) fustigent l’attitude de la gendarmerie qui, selon eux, « est inacceptable ». 

Papis Fall, Secrétaire général du Sames Ziguinchor de préciser, d’emblée, que leur sortie n’a rien « à avoir avec les questions d’ordre politique ». Mais, a-t-il expliqué sur la Rfm, « c’est parce qu’un collègue professeur au Lycée de Kabrousse a été arrêté au sein de son établissement par la gendarmerie pour l’entendre ». 

Ces syndicalistes fustigent avec la dernière énergie « cette irruption d’éléments de la gendarmerie audit Lycée ». Non sans rappeler qu’ « un Lycée est une institution, un lieu de travail ». 

Papis Fall d’informer que c’est à cause de « cet acte qui manque d’élégance que les enseignants, par solidarité, ont arrêté les cours ». Et désormais, a-t-il souligné pour le regretter, «  le quantum horaire est perturbé. Les apprenants en paient les pots cassés ». 

Aminata Diouf

Jeudi 25 Février 2021 - 13:04


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter