Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Arrestation de Sonko: les scènes de guérilla reprennent à l'Ucad, des journalistes ciblés par des manifestants



Arrestation de Sonko: les scènes de guérilla reprennent à l'Ucad, des journalistes ciblés par des manifestants
L’Université Cheikh Anta Diop a encore renoué avec les violences. Depuis ce matin, le temple du savoir est transformé en scène de guerre entre étudiants et forces de l'ordre. La raison ? Pour protester contre le placement sous le régime de la garde à vue de l'opposant Ousmane Sonko pour les faits de "trouble à l'ordre public et participation à une manifestation non interdite". 

Les forces de l'ordre qui se sont positionnées devant le portail du Centre des ouvres universitaires de Dakar tirent des balles à blanc et des grenades lacrymogènes pour disperser la foule. Les étudiants de leur côté, lancent des prières pour se défendre et faire face aux policiers.

Ce pendant, les policiers ne sont seulement pas les cibles des étudiants. Et effet, ces derniers veulent prendre à partie les journalistes sous le prétexte que "ces médias n'ont pas été "objectifs" dans le traitement de l'affaire opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr. 

A noter que la route qui mène vers l'Ucad est inaccessible. Et que des blessés sont notés du côté des policiers et chez les étudiants. 

Pour rappel, Ousmane Sonko était attendu au palais de justice de Dakar mercredi matin, où il était convoqué par le juge d’instruction du 8e cabinet dans une affaire de viol supposé. Mais un différend entre les gardes rapprochées de Sonko et le préfet de Dakar concernant l’itinéraire pour rejoindre le tribunal a finalement conduit le leader de "Pastef les patriotes"  à la Section de recherches où il est placé en garde à vue. L'opposant est poursuivi pour "trouble à l'ordre public et participation à une manifestation non autorisée ". Un délit de plus pour Sonko qui est accusé de " viols et menaces de mort" par une jeune masseuse.


 

Fana CiSSE

Jeudi 4 Mars 2021 - 15:47


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter