Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



BAC 2012 : 100 candidats manquent à l'appel à Saint-Louis

Cent candidats parmi 238 inscrits étaient absents lundi au démarrage de la deuxième session du Baccalauréat au lycée Cheikh Oumar Foutiyou Tall de Saint-Louis qui constitue avec Dagana l'un des deux centres de la région, a constaté le correspondant de l’APS.



BAC 2012 : 100 candidats manquent à l'appel à Saint-Louis
Parmi les absents, beaucoup sont des candidats individuels, a affirmé Lamine Sagna, le chef du centre d'examen du lycée Cheikh Oumar Foutiyou Tall dont il est également le proviseur. Il a imputé ces absences à un manque d'information, soulignant que les candidats concernés devaient venir de villes éloignées comme Kaolack, Thiès, etc.

‘’Peut-être que ces absences sont dues à un manque d’information des candidats qui peuvent ne pas savoir qu’ils devaient venir composer ici’’, a dit M. Sagna, regrettant de ne pouvoir les appeler au téléphone dans la mesure où leurs numéros n'est pas compris dans le dossier de candidature.

Selon le proviseur, la majorité des élèves du lycée Cheikh Oumar Foutiyou Tall avait composé lors de la première session. Seuls 4 candidats issus de l'établissement étaient en lice pour la deuxième session, a précisé M. Sagna.

Parmi les problèmes notés dans l'organisation de cette deuxième session du BAC, le président régional de l’Association des parents d’élèves M. Mamadou Mamoudou Wone a fait savoir que des chefs de famille de Podor avaient été contraints de s’organiser pour assurer un séjour paisible à leurs enfants.

Selon lui, ‘’ces élèves au nombre de 86, sur les 238 prévus initialement, devaient cotiser individuellement 15.000 francs CFA pour les besoins de leur séjour à Saint-Louis mais certains n’ont pu répondre convenablement à cette exigence et en plus le transport a été pris en charge grâce à ces cotisations’’.

‘’Heureusement que nous avons trouvé en la personne du proviseur un interlocuteur compréhensif qui a offert son lycée pour l’hébergement et toutes les commodités’’, a ajouté M. Wone, non sans déplorer ‘’un manque d’assistance morale et psychologique mais aussi matérielle pour accompagner ces jeunes élèves’’.

‘’Ils sont venus hier en provenance de Podor et Mpal dimanche aux environs de 16 h mais n’ont trouvé personne pour les accueillir’’, a dit le président de l’APE, avant d'appeler les parents à s’impliquer pour la réussite de leurs progénitures.

Venu accompagner les élèves de Podor, Abdoulaye Hady Wade, le président de l’APE du lycée de Taredji (communauté rurale de Guédé village), a confirmé ces difficultés et lancé un appel aux ressortissants de Podor, leur demandant de penser à faciliter le séjour des enfants pour qu'ils puissent passer tranquillement cet examen.

‘’Il y avait trop de perturbations durant l’année scolaire et il était risqué pour les élèves de s’aventurer à passer pour la première session’’, a expliqué M. Wade, signalant que sur les 86 du département de Podor 38 sont du lycée de Taredji.


APS


Lundi 29 Octobre 2012 - 14:26


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter