Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Casques bleus enlevés en Syrie: les revendications du Front al-Nos

Le Front al-Nosra fait connaître ses exigences. Ce groupe syrien proche d’al-Qaïda est responsable de l’enlèvement de 45 casques bleus fidjiens, jeudi 28 août, sur le plateau du Golan. En contrepartie de leur libération, le groupe islamiste demande à être retiré de la liste des organisations terroristes établie par les Nations unies.



Des blindés des Nations unies sur le plateau du Golan, le 31 août 2014. REUTERS/Baz Ratner
Des blindés des Nations unies sur le plateau du Golan, le 31 août 2014. REUTERS/Baz Ratner

Les demandes du Front al-Nosra en échange de la libération des 45 casques bleus enlevés sur le plateau du Golan  sont claires et précises. Elles s’adressent directement aux Nations unies. La première exigence de ce groupe syrien est de ne plus être considéré comme organisation terroriste.

Ce n’est pas sa seule requête : si l’ONU veut récupérer ses casques bleus fidjiens, elle doit envoyer de l’aide humanitaire à un petit village à proximité de Damas, considéré comme le bastion d’al-Nosra.

Indemnités pour des combattants blessés

Le groupe, qui combat aux côtés des rebelles syriens, souhaite également des compensations financières : il réclame des indemnités pour quelques-uns de ses combattants blessés lors d’affrontements avec le régime de Bachar el-Assad.

Enfin, le Front al-Nosra exige la libération d’un membre d’al-Qaïda détenu par les autorités syriennes. Seule bonne nouvelle, selon les responsables fidjiens : ils ont la confirmation que leurs soldats se portent bien  et ont été exfiltrés des zones de combats.


Rfi.fr

Mardi 2 Septembre 2014 - 14:29