PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Cheikh Tidiane Gadio bientôt libre : Son nom a été retiré du dossier d'accusation

L'ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, qui a été assigné à résidence aux Etats-Unis depuis quelques mois, pour des faits de corruption présumée, roule tranquillement vers la liberté. Pour preuve, son nom a été retiré du dossier d'accusation. C'est son co-accusé Patrick Ho qui voit de plus en plus son cas se corser devant le Tribunal



Le dossier 1:17-cr-00779-Kbf qui relate la procédure opposant les Etats-Unis à Patrick Ho et Cheikh Tidiane Gadio a été parcouru par le journal Libération. Le nom de l'ancien ministre des Affaires étrangères a disparu du nouveau dossier d'accusation versé devant la Cour par le ministère public.
Le 08 janvier dernier, lors de la première comparution de Patrick Ho devant le Tribunal, le Procureur avait admis avoir engagé des discussions avec Cheikh Tidiane Gadio pour trouver une solution, sans donner plus de détails. Et il y a juste quelques jours, l'ancien chef de la Diplomatie sénégalaise a introduit une requête pour demander l'extinction des poursuites qui le visent. Le Tribunal devait se prononcer lundi.

Les derniers développements de cette affaire donnent à croire que le ministère public américain ne veut que le dénommé Patrick Ho. Pour preuve, alors que la plainte en date du 16 novembre 2017 déposée par l"agent du FBI, Thomas McNulty, et approuvée par le juge Kevin Fox, visaient Gadio et Ho, le leader du Mpcl a obtenu une libération sous caution le 28 novembre 2017. 
Mieux, il a vu ses conditions d'assignation à résidence être allégée. Pendant ce temps, l'étau se resserre de plus en plus sur son co-accusé Patrick Ho.
Bien qu'avoir plaidé, l'homme d'affaires chinois a proposé tout de même une caution de 10 millions de dollars (Plus de 5 milliards Fcfa), soit 10 fois plus que Cheikh Tidiane Gadio, pour obtenir le même statut d'assigné à résidence. Mais le juge Katherine Forrest s'y est opposée en évoquant des risques de fuite.
Le procès de Ho reprend lundi 05 février, alors que Cheikh Tidiane Gadio n'a même pas été formellement inculpé.
 

AYOBA FAYE

Mercredi 31 Janvier 2018 - 10:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >