Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Chine: l’animal à l’origine de la pandémie la COVID19 pas encore identifié par les experts de l’OMS

Une équipe d'experts chinois et de l'OMS ont tenu ce mardi matin une conférence de presse depuis la Chine, où ils se trouvent pour enquêter sur l'origine de la pandémie de coronavirus. La transmission de la Covid-19 depuis un animal est probable, mais celui-ci n'a «pas encore été identifié», ont révélé ce mardi les experts de l'OMS chargés de l'enquête sur l'origine du virus à Wuhan.



L'équipe d'experts de l'Organisation mondiale de la santé dépêchée en Chine pour tenter de découvrir les origines de la pandémie de Covid-19, plus d'un an après le début de la crise sanitaire, a tenu une conférence de presse ce mardi matin. Elle annonce n'avoir pas trouvé d'indication de la présence du virus dans la ville de Wuhan, théâtre de son apparition en décembre 2019, ni identifié l'animal à l'origine de la maladie. La métropole du centre de la Chine, le premier épicentre de l'épidémie, a été l'endroit du monde où les premiers cas de Covid-19 ont été rapportés. La pandémie a fait depuis plus de 2,3 millions de morts dans le monde.

Cette mission sur les origines de la transmission du virus à l'homme, jugée extrêmement importante, a eu du mal à se mettre en place, les autorités chinoises s'employant depuis des mois à insuffler le doute sur l'endroit où le virus a pu commencer à infecter des humains. Arrivés en Chine en janvier, les experts de l'OMS ont pu tweeter et donner des interviews, affirmant que l'équipe avait eu accès à tous les endroits qu'elle souhaitait. Ils se sont notamment rendu au marché aux animaux, où ont été signalé les premiers cas de Covid il y a plus d'un an, ainsi qu'à l'institut de virologie, que les Américains avaient accusé d'être à l'origine de la fuite du virus. 

Si la transmission du virus par un animal est jugée probable, ce dernier n'a « pas encore été identifié », a indiqué Liang Wannian, le chef de la délégation de scientifiques chinois. Par ailleurs, l'équipe de l'OMS a affirmé n'avoir trouvé aucune indication de la présence du virus à Wuhan avant décembre 2019.

Ndeye Fatou TOURE (Stagiaire)

Mardi 9 Février 2021 - 10:41


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter