Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Concertation nationale sur l’avenir de l’Enseignement supérieur : 78 propositions pour guérir l’Université

La Concertation Nationale sur l’Avenir de l’Enseignant Supérieur (CNAES) ouverte depuis quatre mois a été clôturée hier mardi. Le comité de pilotage présidé par le professeur Souleymane Bachir Diagne a soumis 78 propositions à l’Etat du Sénégal pour sortir l’Enseignement supérieur de la crise qui le caractérise depuis un bon moment.



Concertation nationale sur l’avenir de l’Enseignement supérieur : 78 propositions pour guérir l’Université
Le dialogue national autour de l’Enseignement supérieur qui a regroupé professeurs, chefs d’entreprise, étudiants, sociétés civiles entre autres, s’est clos hier. Occasion pour le coordinateur du comité de pilotage de remettre la somme des réflexions formulées, consignée dans un rapport général, au ministre de l’Enseignement supérieur, Mary Teuw Niane.
 
78 propositions formulées pour sauver l’Université de la crise qui l’étouffe, et parmi lesquelles le professeur Souleymane Bachir Diagne retient surtout  « une grande orientation vers les sciences, technologies, sciences de l’ingénieur, mathématiques (STEM), l’idée d’un investissement dans les technologies de l’information et de la communication pour nous les approprier et s’en servir afin de résoudre les problèmes qui sont les nôtres, la mise en place d’une culture de l’évaluation et de l’accompagnement continu des réformes par un esprit de réforme ».
 
Le premier ministre Abdoul Mbaye qui s’est réjoui de l’action du comité de pilotage, a félicité les acteurs. « Soyez loués d’avoir réfléchi non seulement pour notre futur immédiat, mais aussi pour l’émergence d’un système d’enseignement supérieur et de recherche, capable d’entretenir lui-même son constant rafraîchissement et sa permanente adoption à notre contexte national, mais aussi à l’environnement mondial », a laissé entendre le chef du gouvernement.
 


Mercredi 10 Avril 2013 - 14:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter