Concours Microsoft : de jeunes sénégalais à l’assaut de l’antre de Bill Gates en juillet




Imagine Cup est le concours mondial de technologies destiné aux jeunes étudiants du monde entier. Comme des Olympiades, cette compétition est la fête mondiale du numérique. Cette année la finale Imagine Cup Sénégal aura lieu ce mercredi 16 avril 2014  au CESAGà Partir de 14 heures et va regrouper trois équipes : Sydja, ABSOFT Corp et Ad Book.  Des représentants africains qui pourront créer la surprise à Seattle dans l’antre de Bill Gates, lors de la prochaine finale mondiale d’Imagine Cup en juillet 2014.


Chaque  équipe présente son projet devant des jurés avertis qui apprécient les démos sur la base de critères. Parmi ces critères, on peut citer, le caractère innovant du projet, son impact en termes socio-économique, sa rentabilité et sa faisabilité. Plus de 300 étudiants de notre région (la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la RDC et le Cameroun) seront en compétition pour représenter l’Afrique de l’ouest et du centre aux Etats Unis en Juillet 2014. Entre les cérémonies d'ouverture et de clôture, il y a 3 jours de compétition. Les jeunes compétiteurs sont logés dans un village « numérique » avec leurs coaches. Plus de cent journalistes venus du monde entier sont regroupés au sein d'un centre médias. Sans oublier les nombreux sponsors, mécènes et investisseurs venus rechercher de nouvelles niches d’investissement.


Microsoft se dit constitue une ressource humaine de première importance pour le développement, le progrès social et l’innovation technologique. Résolus, enthousiastes et imaginatifs même si un problème financier et matériel se pose selon le responsable de la plateforme des développeurs à Microsoft West and Central Africa et organisatrice de l’évènement. « Nous avons bon espoir. Jusque-là, nous n’avons malheureusement pas eu d’équipe gagnante à la compétition mondiale, malgré de très bonnes représentations (…) Cependant, il faut noter que les équipes de notre région partent avec quelques gros handicaps dont le principal est le manque de moyens financiers et matériels nécessaires pour achever leurs projets», dit Djiba Diallo. 


Mercredi 16 Avril 2014 - 16:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter