Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Conseil présidentiel au CICAD: Abdoulaye Wilane très remonté contre le représentant des jeunes de Kaffrine



Des jeunes venus des 14 régions du Sénégal ont pris part au Conseil présidentiel sur l’emploi des jeunes, tenu ce jeudi au Centre international Abdou Diouf de Diamniadio (Cicad). A travers des représentants de chaque région, ils ont étalé leurs doléances devant le président de la République, Macky Sall qui les a écoutés attentivement. 

La rencontre qui se déroule au moment où ces lignes sont écrites, a été marquée par la prise de parole du représentant des jeunes de la région de Kaffrine (centre-ouest) dirigée par le maire socialiste, Abdoulaye Willane, jugée décevant. 

Lors de son speech qui a duré moins de cinq minutes, contrairement à celui des autres représentants, il a déclaré devant le chef de l’Etat, que les jeunes de Kaffrine n’ont rien à demander, « lepp Gongo » (tout est parfait, en wolof). « A travers les projets et programmes comme la Der (Délégation générale de l'entrepreneuriat rapide) et de l’Anpej (Agence Nationale pour la Promotion de l'emploi des jeunes) que vous avez mis en place, pour les jeunes de Kaffrine, on vous (Président de la République) dit juste merci », a-t-il lancé avant de quitter le podium. 

Une déclaration qui a fait sortir le maire de la localité de ses gongs. Abdoulaye Willane qui était en direct sur le plateau de la Rts ne l’a pas raté. Selon lui « le jeune qui a parlé au nom de Kaffrine est passé à côté de la plaque ».

 « Au-delà même des jeunes, les populations des départements de Koungheul, de Malem Odar, de Birkilane, et de Kaffrine, ne sont pas totalement contre ce qu’il a dit en terme d’appréciation positive des actions réalisées par le président de la République. Mais lui en voudrons pour l’éternité pour n’avoir pas dit ici et maintenant, à la face du monde comme l’on fait les autres représentants des régions les problèmes à partir d’un diagnostic, des opportunités, des potentialités, mais également des mesures attendues dans l’urgence ainsi que des perspectives souhaités pour que le problème de chômage des jeunes soit jugulé », a-t-il pesté.   

Aminata Diouf

Jeudi 22 Avril 2021 - 16:07


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 22:36 Conseil des ministres de ce mercredi 12 mai