PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Contrôle de Manko : la bataille lancée, les pros Gackou annoncent la couleur

La bataille s’annonce âpre pour le contrôle de Manko Taxawu Senegaal entre Malick Gackou et Idrissa Seck. En effet, après la sortie de Bamba Fall au lendemain du procès reporté de Khalifa Sall, jusque-là leader de cette coalition de l’opposition, les partisans du chef de file du Grand parti (GP) se sont senti obligé de remettre les points sur les «i» en investissant leur leader pour la prochaine élection présidentielle.



Contrôle de Manko : la bataille lancée, les pros Gackou annoncent la couleur
Qui va remporter le combat pour le contrôle de Manko Taxawu Senegaal (MTS) ? Cette question est posée d’autant plus que, même si le leader de cette coalition, Khalifa Sall qui a des démêlées avec la justice n’est pas encore condamnée, cette possibilité titille déjà les barons de ladite coalition qui commencent déjà à se positionner.

En effet, la sortie de Bamba Fall proclamant Idrissa Seck, tête de file de MTS a rappelé aux uns et aux autres que cette équation n’est pas encore résolue et qu’il faut dès à présent y songer, d’où la réaction des cadres de la formation d’El Hadj Malick Gackou qui ont rappelé que leur candidat à la Présidentielle de 2019 n’était personne d’autre que ce dernier.

Du côté de certains partisans du maire de Dakar, non plus, cette déclaration de Bamba Fall, ne fait pas l’unanimité, dès lors qu’aucune position commune n’a jusque-là était dégagée. S’y ajoutent le silence assourdissant de Barthélémy Dias, Idrissa Diallo, entre autres lieutenants de l’édile de la capitale sénégalaise qui révèlent un parfum de gêne quant à cette sortie.

Sentant les problèmes que cette «intronisation» de leur leader risquaient de créer, le porte-parole de Rewmi, Abdourahmane Diouf a tôt fait de rappeler qu’ils ne sont pas demandeur et que pour l’instant, la seule bataille qui mérite d’être menée et celle pour la libération de Khalifa Sall. N’empêche, ils ont glissé un petit clin d’œil à l’édile de la Médina en se réjouissant de sa sortie.
 

Ousmane Demba Kane

Samedi 6 Janvier 2018 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter