Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Coronavirus : "un milliard de personnes pourraient être infectées"



Coronavirus : "un milliard de personnes pourraient être infectées"
Un milliard de personnes pourraient être infectées par le coronavirus à travers le monde si les pays les plus vulnérables ne reçoivent pas une aide urgente, a averti une organisation caritative.

Le Comité international de secours (IRC) a déclaré que l'aide financière et humanitaire était nécessaire pour ralentir la propagation du virus dans le monde.

L'IRC a affirmé que les "pays fragiles" tels que l'Afghanistan et la Syrie avaient besoin d'un "financement urgent" pour éviter une épidémie majeure.

"Il reste peu de temps pour mettre en place une réponse efficace", a averti l'organisation.

Il y a eu plus de trois millions de cas confirmés de Covid-19 dans le monde, avec plus de 200 000 décès, selon l'Université Johns Hopkins aux États-Unis.
Le rapport de l'IRC, qui se fonde sur des données de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l'Imperial College de Londres, estime qu'il pourrait y avoir entre 500 millions et un milliard d'infections.

Il indique également qu'il pourrait y avoir plus de trois millions de décès dans des dizaines de pays instables et touchés par des conflits.

"Ces chiffres devraient servir de signaux d'alarme", a déclaré le chef de l'IRC, David Miliband.

"Le poids total, dévastateur et disproportionné de cette pandémie n'a pas encore été ressenti dans les pays les plus fragiles et les plus déchirés par la guerre", a-t-il ajouté. "La solution est que les donateurs mettent d'urgence en place un financement pour soutenir les efforts déployés en première ligne.

"Les gouvernements doivent travailler ensemble pour éliminer tout obstacle à l'aide humanitaire".

BBC

Mercredi 29 Avril 2020 - 19:11


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter