Côte d'Ivoire: Le domicile d'un ex-ministre de Gbagbo en exil aurait été attaqué par un «commando»

​Le domicile de l’ex ministre de Laurent Gbagbo en exil au Ghana depuis 2011 Léon Emmanuel Monnet aurait été attaqué dans la nuit du mardi à mercredi dernier apprend-on de sources proches du Front Populaire Ivoirien (FPI) branche d’Aboudrahamane Sangaré.



Côte d'Ivoire: Le domicile d'un ex-ministre de Gbagbo en exil aurait été attaqué par un «commando»
Selon l’information rapportée ce jeudi via document à KOACI.COM , un commando d’au moins 24 (vingt-quatre) éléments, en tenue militaire, lourdement armés, à bord de 4 (quatre) pickups, se réclamant des forces armées de Côte d’Ivoire, ont fait irruption au domicile privé du Ministre Monnet Léon à Adzopé, après avoir escaladé la clôture.
 
« Une fois à l’intérieur du domicile, ces hommes en armes ont fracturé les portes, les placards et les plafonds. Ils ont mis la maison sens dessus dessous. Ils ont ouvert les fosses sceptiques. Ils ont ensuite extorqué de l’argent sous la menace de leurs armes, aux parents du Ministre trouvés sur place. Selon eux, ils étaient à la recherche d’armes », a indiqué KONE Boubakar, Secrétaire Général par Intérim, Porte-parole.
 
Les « Gbagbo ou rien » protestent contre ce qu’ils qualifient comme un acte d’agression et de déni de droit, appellent les institutions de défense des droits de l’homme et des libertés à se saisir de ce dossier pour en tirer toutes les conséquences et enfin se réservent le droit de donner une suite conséquente à cet autre acte d’agression et de violation des droits.

Koaci.com

Jeudi 7 Décembre 2017 - 15:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter