Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Culture africaine: les rendez-vous en mars

Pendant ce mois de mars, où auront lieu les rendez-vous phares de la culture africaine ? Voici dix propositions. Et n’hésitez pas à nous envoyer vos « incontournables » à l’adresse



Le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient (PCMMO) aura lieu du 3 au 21 mars en Seine-Saint-Denis, mais aussi à Paris. La 15e édition du Festival nous amènera à la découverte de l’Iran, mais fera aussi un détour par l’Algérie « avec une fenêtre sur le cinéma documentaire contemporain ».
 
Trente ans après le tournant avec Les Magiciens de la Terre, le Centre Pompidou-Paris poursuit l’exploration de l’histoire des arts non occidentaux avec l’exposition Chine – Afrique. Du 4 mars au 25 mai, l’histoire occidentale sera interrogée à partir des relations entre la Chine et l’Afrique.
 
Le 8 mars ouvre aux États-Unis African Cosmologies, une grande exposition explorant « les relations complexes entre la vie quotidienne en Afrique, la diaspora africaine, des histoires sur le colonialisme, la photographie, les droits et la représentation. » Mark Sealy dirige l’édition 2020 de la Fotofest Biennial à Houston, Texas. Créé en 1983, il s’agit de l’un des plus grands rendez-vous de l’art photographique dans le monde.
 
Du 12 mars au 26 juillet, l’Institut des Cultures d’Islam à Paris présente Croyances, faire et défaire l’invisible. Dans cette exposition conçue par Jeanne Mercier, cofondatrice de la plateforme Afrique in Visu, des artistes photographes et vidéastes explorent la puissance évocatrice des religions, superstitions et mythes du continent africain.
 
La troisième étape de l’exposition panafricaine itinérante Prête-moi ton rêve aura lieu du 12 mars au 19 avril à Abidjan. L’exposition inaugurale du Musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abodo réunit 28 artistes de 15 nationalités.
 
L’Institut du Monde arabe propose dans neuf lieux culturels Le Printemps de la danse arabe 2020 réunissant des chorégraphes de Syrie, Palestine, Maroc, Égypte, Tunisie… La soirée de lancement sera assurée le 18 mars par deux créations hip-hop : Blow de Karim KH et Iskio de Saïdo Lehlouh & Johanna Faye, la clôture par des interprètes français, tunisiens et algériens réunis dans le cadre de la Petite Université de la Danse avec une chorégraphie singulière, Re/Sources.

RFI

Lundi 2 Mars 2020 - 09:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter