Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Dagana: la fédération PDS évoque des "fraudes électorales"



«Malgré la plainte déposée au niveau du Procureur de Saint-Louis et les recours administratifs faits auprès de la CENA et du ministère de l'intérieur avec des éléments de preuves irréfutables, le Régime de Macky Sall, sous la houlette de son ministre de l'intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, persiste dans la falsification de documents administratifs aux fins d'inscrire frauduleusement des jeunes démunis sur le fichier électoral de la commune de Dagana. De faux Certificats de Résidence de Dagana sont produits à l'échelle nationale à l'effet d'opérer à cette sale besogne», fulmine Abdoulaye BA NGUER.

Dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com, ce membre de la Fédération PDS de Dagana et du Comité Directeur (CD), indique que «nonobstant les cas de fraudes identifiés et fichés au niveau de la commission électorale de la sous-préfecture de Dakar Plateau avant-hier Vendredi 11 Mars 2017, de pauvres compatriotes ont été, ce Dimanche 12 Mars 2017, encore pris en flagrant délits de faux et usage de faux au niveau de la commission électorale au centre Demba Dia des Parcelles Assainies Dakar, près de la Mairie. Trois cas frauduleux sont, ci-dessous, exposés pour servir d'illustrations».
«On a appris, par voie de presse, qu'un jeune a été arrêté à Guediawaye pour Faux et usage de Faux; et pourtant, précédemment, les plaintes faites pour les mêmes délits concernant le dossier de Dagana reste lettre morte jusqu'à présent. Ce qui, de manière flagrante, témoigne de la complicité des autorités judiciaires et de l'administration de la CENA dans cette vaste opération de transfert illégal d'électeurs vers DAGANA dans le seul but de servir de bétail électoral», martèle-t-il.

Abdoulaye BA NGUER soutient qu’ «il est important de signifier au régime marron que toutes ces manœuvres illégales resteront vaines, Dagana, est et restera une forteresse extrêmement bien gardée, le soir du 30 Juillet 2017, Macky Sall et ses sbires l'apprendront à leurs dépens».

Prenant «à témoin l'opinion nationale et internationale de toutes les conséquences qui pourront découler de ces actes indignes et illégaux», le responsable libéral déclare que «Tout non Daganois ne votera point à Dagana, toutes les dispositions sont déjà prises par le peuple de Dagana à cet effet. Le Président Abdou Diouf et son Premier ministre, Habib Thiam s'y ont fracassé la tête en opérant de la même manière en 2000 suite à leur déroute de 1996, de la même manière, le Président Macky et ses Acolytes fraudeurs en prendront eux aussi pour leur grade. Déjà dans la ville, la jeunesse dans son entièreté en fait un hymne d'honneur».

«Imaginez, mes chers compatriotes, que des frères zimbabwéens puissent voter à la place des sénégalais pour élire le président ou les députés sénégalais. C'est à ce jeu malsain que le pouvoir de Macky Sall, incapable gagner dans cette ville bleue, s'adonne honteusement par la complicité flagrante du Ministre de l'intérieur Abdoulaye Daouda Diallo », dénonce-t-il en demandant «à la justice sénégalaise de poursuivre ces fraudeurs pour faux et usage de faux, de démanteler ce vaste réseau de falsification de documents administratifs, dont nous connaissons les auteurs, afin que force reste à la loi». 


Dagana: la fédération PDS évoque des "fraudes électorales"

Dagana: la fédération PDS évoque des "fraudes électorales"




Lundi 13 Mars 2017 - 10:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter