Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Délirant ! La chronique de KACCOR BI qui réclame la tête de Diouf Sarr



Au risque de nous répéter à l’envi, ce pays marche sur la tête. En plus de cette hérésie, on semble se foutre de notre gueule. Six nourrissons qui meurent dans un hôpital à la suite d’un incendie et voilà que, depuis bientôt cinq jours après ce malheureux incident, le ministre de la Santé est toujours en poste. En Irak, samedi dernier, un incendie dans un hôpital a fait 82 morts. Le ministre de la Santé a été immédiatement suspendu !

Au Sénégal, c’est au ministre de la Santé — qui aurait dû démissionner — qu’on demande de coordonner l’enquête et châtier les coupables ! Le plus grand paradoxe, c’est quand le Chef demande au principal coupable de faire toute la lumière sur cette affaire. De qui se moque-t-on ? Et c’est par ce Monsieur que devrait passer la sanction qui sera infligée à de pauvres idiots qui ont déserté leur poste pour peut-être aller faire du « dakhou koor » ?

Une des plus grosses tares de l’administration, c’est qu’elle passe son temps à palabrer plutôt que de travailler. Cet incident montre, s’il en était besoin, le grand foutoir qui est érigé en règle dans ce pays. Ce serait injuste de couper la tête à de pauvres diables et laisser le ministre de la Santé en fonction. Six nourrissons qui crament comme ça dans un hôpital ! Quel horrible crime.

Il est tout aussi odieux d’éliminer des adversaires politiques à travers un système de parrainage dont la Cour de justice de la Cedeao dénonce le caractère inique, ordonnant à l’Etat du Sénégal sa suppression dans un délai de six mois. Mais ceux qui savent ce que l’Etat fait des recommandations de la juridiction sous -régionale, n’attendent vraiment rien de cette injonction. Partant du postulat de la Cour de justice de la Cedeao, le Chef est-il légitime ?

L’ancien PM Abdoul Mbaye à qui on voudrait refiler, à lui et à d’autres anciens chefs de gouvernement, plusieurs millions par mois, a craché sur le magot. On ne va pas s’ennuyer.

KACCOR BI, Le Témoin

AYOBA FAYE

Jeudi 29 Avril 2021 - 10:59


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter