Dernière étape de la tournée asiatique de Trump: les Philippines de Duterte

Dernière étape de sa tournée asiatique, le président des Etats-Unis sera aux Philippines jusqu'à mardi pour assister au sommet de l'ASEAN à Manille, la capitale. A cette occasion, Donald Trump doit s'entretenir lundi en tête-à-tête avec son homologue Rodrigo Duterte. Une rencontre très attendue entre deux chefs d'Etat, parfois comparés par les analystes et qui incarnent la nouvelle génération du populisme.



Après son séjour au Vietnam, d'abord à Danang puis à Hanoï, le président américain va se rendre aux Philippines. Avant même d'avoir lieu, cette rencontre au sommet entre les deux leaders populistes fait déjà couler beaucoup d'encre.

Pour la première fois, Donald Trump et Rodrigo Duterte ont pu se parler face à face samedi, en marge du sommet de l'APEC au Vietnam. Une entrevue « chaleureuse », d'après des témoins, avant le tête-à-tête prévu lundi.

Duterte évoque son premier mort

Plus tôt, à ce même sommet de l'APEC auquel Donald Trump assistait, Rodrigo Duterte s'était vanté d'avoir, lorsqu'il était adolescent, poignardé à mort un individu lors d'un règlement de compte.

Une nouvelle sortie verbale à laquelle Donald Trump n'a pas réagi, même après que Rodrigo Duterte a menacé d'interdire du territoire national deux parlementaires américains opposés à sa guerre antidrogue jugée meurtrière.

Au menu : la mer de Chine du Sud

En juillet, l'ensemble du Congrès américain avait officiellement condamné les tueries extrajudiciaires. Donald Trump, qui par le passé a personnellement félicité Rodrigo Duterte pour ses « efforts incroyables pour éradiquer la drogue », ne devrait pas aborder le sujet dans le tête-à-tête.

En revanche, il devrait être question de la mer de Chine méridionale, alors que Rodrigo Duterte a pris récemment ses distances vis-à-vis du président chinois Xi Jinping, pourtant décrit jusqu'ici comme son « meilleur ami ».

Rfi.fr

Dimanche 12 Novembre 2017 - 08:13