Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Des blessés et 8 arrestations après une bataille rangée entre disciples de Sokhna Aida Diallo et Serigne Saliou Thioune



Des blessés et 8 arrestations après une bataille rangée entre disciples de Sokhna Aida Diallo et Serigne Saliou Thioune
La guéguerre qui sévit entre les Thiantakones depuis la disparition de leur guide religieux, Cheikh Béthio Thioune, se poursuit. Les fidèles de Sokhna Aida Diallo, 3eme épouse du marabout et ceux de Serigne Saliou Thioune, actuel Khalife de Cheikh Béthio, en sont venus aux mains. Les affrontements qui ont eu lieu dans la nuit du mardi 11 au mercredi 12 août à Dianatoul Mahwa, dans la ville sainte de Touba, ont fait plusieurs blessés dans les deux camps.  

Selon la Rfm qui donne l’information, huit (8) fidèles du camp de l’actuel khalife des ThiantaKones ont été arrêtés avant d’être libérés suite une intervention de dignitaires religieux.

 Youssou Mboup responsable des talibés de Serigne Saliou Thioune revient sur les faits : « Chaque vendredi et mardi on se réunit (pour faire un Daara). Il se trouve que l’autre camp (celui de Sokhna Aida Diallo) se réunit à côté. Nous sommes séparés par une seule maison », a-t-il avancé, d'entrée. 

Il ajoute : « A la fin des deux réunions, il semblerait, selon leur dire, qu’on leur (les fidèles de Sokhna Aida Diallo) ait jeté des pierres. Un de leurs membres est allé insulter les gens en leur demandant : si vous êtes des hommes, venez on va se battre. Et quand il a réitéré ses insultes, les autres ont riposté et il y a eu une bagarre ». 

 Youssou Mboup d’informer que c’est le lendemain de la bataille, alors qu’il cherchait plus d’informations sur ce qui est à l’origine de cette énième bagarre, qu’il a eu échos d’une plainte déposée par les fidèles de Sokhna Aida Diallo. Et pourtant, a-t-il-pesté: « les blessés sont notés dans les deux camps ». 

Inquiet de cette situation qui perdure, M. Mboup appelle les autorités religieuses de Touba à se saisir de l’affaire rapidement pour qu’une solution définitive puisse être trouvée. 

Aminata Diouf

Vendredi 14 Août 2020 - 10:09


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter