PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Diagnostic du PSE : Kédougou, Sédhiou, Matam, Tamba et Fatick «n’émergent pas»

«Le taux de réalisation des projets sont faibles dans les régions de Kédougou, Fatick, Kaffrine, Matam, Sédhiou et Tambacounda. C’est ce qui ressort du rapport d’évaluation citoyenne de la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (PSE) présenté par la plateforme des acteurs non étatiques au Conseil Economique, social et Environnemental (CESE).



Le rapport présenté par la plateforme des acteurs non étatiques, révèle des disparités dans l’exécution des projets. «La réalisation des projets est à 9% à Kédougou, 13% à Fatick, 14% à Kaffrine, 15% à Sédhiou, 23% à Matam et de 27% à Tambacounda », lit-on. 

Cette défaillance est caractérisée à Matam, selon le rapport par « la lenteur dans la réhabilitation de l’axe Ndioum-Ourossogui-Bakel ». Le document pointe également du doigt  les faibles capacités techniques des élus locaux et le manque d’appropriation des projets pas les acteurs à la base», rapporte "l’As".

Dans la région de Fatick, plusieurs obstacles empêchent la bonne réussite de la mise en œuvre du Pse, renseigne le rapport. Il s’agit, notamment, des lenteurs dans les procédures de passation des marchés et la faible capacité des entreprises.

Ainsi, le rapport suggère, entre autres mesures la limitation des décrets d’avance aux cas d’urgences et la nécessité impérieuse de veiller au suivi et à l’application des recommandations des corps de contrôle permettant au procureur de procéder à l’ouverture immédiate d’une information judiciaire en cas de saisine par l’OFNAC. 

Joseph Barthélémy Coly (Stagiaire)

Mercredi 13 Décembre 2017 - 11:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter