Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Discours de fermeté du président malgache après des violences meurtrières

Au lendemain d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Antananarivo, la journée de dimanche 22 avril a été calme dans la capitale malgache. Dans la matinée, le centre-ville était quadrillé par la police, empêchant le rassemblement prévu pour rendre hommage aux victimes de la manifestation qui a fait trois morts samedi selon des sources hospitalières. En fin de journée, le président Hery Rajaonarimampianina s'est adressé à la nation.



Les premiers mots du président de la République de Madagascar ont été pour les victimes de la manifestation de samedi 21 avril.
 
Il a ensuite fait un discours en trois temps. Aux « fauteurs de trouble », il lance un avertissement : « Madagascar n'a pas besoin d'une nouvelle crise ». Il a ensuite enjoint l'armée « à prendre ses responsabilités ». Enfin, aux journalistes « dont la profession est sacrée », a-t-il précisé, il recommande la méfiance face à la manipulation politique.
 
Dans des termes très généraux et sans aucune annonce, Hery Rajaonarimampianina a surtout joué son plus grand atout : la stabilité de la République malgache depuis son élection en 2013.

Rfi.fr

Lundi 23 Avril 2018 - 10:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >