Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Eclatement de Benno : "l’échec" et le "ridicule" pour Mamadou Lamine Diallo



Eclatement de Benno : "l’échec" et le  "ridicule" pour Mamadou Lamine Diallo
 La situation qui prévaut depuis ce jeudi soir permet sans amplification de parler d’éclatement  de la coalition Benno Siggil Senegaal, dont son énormité pouvait jadis se mesurer au pouvoir en place, en vue de la présidentielle de 2012.
 
Moustapha Niasse est désormais élu à la tête de la candidature de Benno Siggil Senegaal au détriment d’Ousmane Tanor Dieng qui s’est rebiffé pour ensuite porter la candidature du Parti Socialiste (PS).
 
Une implosion qui a poussé Mamadou Lamine Diallo, membre de cette coalition, de parler d’ « échec » pour un travail entamé depuis des années.
 
« C’est un échec, je pense qu’il faut reconnaitre cela. Nous avons travaillé depuis deux ans pour avoir un candidat de l’unité et du rassemblement face à d’autres composants de BSS qui estimaient que ce n’était pas possible, et au finish ils ne se sont pas entendus », a admis au micro de la RFM, le président du mouvement Tekki qui n’a pas assisté à la fin de la rencontre tenue au domicile d’Amath Dansokho.
 
Une absence justifiée par le fait que « c’est ridicule de parler de vote au sein de BSS car les entités ne sont pas les mêmes. Elles sont différentes », peste-t-il.
 
Par ailleurs, Mamadou Lamine Diallo semble être inquiété de la perception de l’opinion qui selon lui, « peut penser que c’est le présidentialisme qui accourt et que ce sont les intérêts personnels qui sont mis en avant ». Il rappelle toutefois avoir respecté de son côté la procédure jusqu’au bout.


Vendredi 2 Décembre 2011 - 15:33


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par Electeur daass fanânal le 02/12/2011 18:37
Je comptais sur une candidature consensuelle de BSS mais voilà que les vieux démons des intérêts partisans s'invitent au banquet de l'unité pour faire montre de leurs appétits gargantuesques.
Je dois maintenant repenser un autre plan et porter mon choix sur un candidat qui représenterait à mes yeux ,l'homme avec le peuple ,pour le peuple.
Je ne vois pas comment Niass et Tanor pourront nous convaincre sur leur capacité à transcender leurs intérêts partisans pour l'intérêt général.
Le seul objectif n'est pas seulement de faire partir Wade et sa clique mais de donner la présidence de la république à un homme qui sera là pour régler les problèmes cruciaux des sénégalais dont la qualité de vie a été rudement entamée durant cette présidence sou le règne de Abdoulaye Wade .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter