Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



En 2019, le chiffre d’affaires de la Sonatel s’élève à 1086,6 milliards FCFA en hausse de 6,3% par rapport à 2018



En 2019, le chiffre d’affaires de la Sonatel s’élève à 1086,6 milliards FCFA en hausse de 6,3% par rapport à 2018
Le chiffre d’affaires du groupe Sonatel s’élève à 1086,6 milliards FCFA en hausse de 6,3% (+64,6 milliards) par rapport à 2018, informe l’entreprise, dans un communiqué transmis à PressAfrik, vendredi. A base comparable (retraité des effets de change) cette croissance serait de 7,1%. Celle-ci est tirée par tous les pays du groupe avec les contributions principales du Sénégal, de la Guinée et du Mali.

D’après le document, elle traduit la consolidation de positions de marché en volume et en valeur déjà solides, et les bénéfices induits du renforcement de l’excellence opérationnelle reflétée par l’amélioration du score du NPS (Net promoteur Score) dans toutes les géographies. Cette dynamique est renforcée par les investissements réseaux réalisés qui ont permis d’augmenter les capacités en maintenant une bonne qualité de service et un meilleur adressage du potentiel au travers d’une politique tarifaire adaptée.

Les revenus de l’activité mobile représentent 80,1% du chiffre d’affaires soit 870,5 milliards FCFA et portent les principaux relais de croissance (data mobile et services financiers orange Money). Ces derniers constituent l’essentiel de la croissance du chiffre d’affaires et progressent respectivement de 33% et 24% par rapport à 2018, ajoute la note.

Ces performances notées sur les activités mobiles sont liées à la bonne dynamique sur les bases d’abonnés, fruit d’une animation soutenue sur tout le périmètre, au développement des usages data avec le lancement de plusieurs services innovants. Cela est possible grâce à l’orientation soutenue des investissements réseau sur les projets d’extension et de densification haut débit notamment la 4G.

Le chiffre d’affaires sur l’entrant international avec 77,7 milliards enregistre un recul de 2 points sur sa contribution au chiffre d’affaires du groupe et ralentit sa baisse qui passe de -24% en 2018 à -12,5% en 2019. Cette maîtrise des revenus résulte de l’atténuation de la baisse des volumes de trafic avec les corridors malgré un effet dilutif sur les prix, de la croissance du hubbing au Sénégal qui passe de 10,8% en 2018 à 16% en 2019 et d’une meilleure vigilance sur la fraude.

Le revenu des activités fixes avec 24,3 milliards en 2019 poursuit sa baisse avec -8,2% (1,8 milliard) comparé à 2018, essentiellement au Sénégal qui porte la quasi-totalité du chiffre d’affaires (23,6milliards).

Le chiffre d’affaires sur l’interconnexion nationale s’élève à 26,4 milliards et enregistre une baisse de -3,5 milliards (-11,6%) portée principalement par le Mali et le Sénégal mais amortie par les hausses notées en Guinée et en Sierra Léone .Cette baisse des revenus malgré la hausse des volumes en lien avec les offres d’abondance de la concurrence reste principalement le fait des baisses sur les tarifs d’interconnexion du Sénégal (de 6F à 4,5F) et du Mali (7F à 4F).

Les revenus de l’internet fixe et des données se chiffrent à 65,3 milliards (dont 66% au Sénégal et 28,2% au Mali) et représentent 6% du chiffre d’affaires Groupe. Ils augmentent de 13,8% par rapport à 2018, grâce à la redynamisation des offres Internet (refonte internet acte 5 au Sénégal), à l’élargissement de la couverture haut débit et aux liaisons louées internet. Les revenus sont en croissance essentiellement au Sénégal, au Mali et en Guinée.

Les autres revenus avec 9 milliards en 2019 baissent de 1,2 milliard par rapport à 2018 principalement sur le roaming opérateurs et la vente de capacité au Mali et au Sénégal.

Salif SAKHANOKHO

Vendredi 28 Février 2020 - 13:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter