Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



En deux mois, plus de 1 500 enfants ont été retirés de la rue et réintégrés dans leur famille dans 6 pays (responsable Onu)



En deux mois, plus de 1 500 enfants ont été retirés de la rue et réintégrés dans leur famille dans 6 pays (responsable Onu)
Aminata Kébé, responsable des droits de l'homme au Bureau régional des droits de l'homme des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, a soutenu qu’en deux mois,  plus de 1 500 enfants ont été retirés de la rue et réintégrés dans leur famille. Elle a dirigé les efforts de plaidoyer de ce bureau pour protéger les droits des enfants qui mendient dans les rues de nombreux pays de cette région, en particulier durant la pandémie de Covid-19.

« Le Bureau régional des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest effectue un suivi complet de la situation des droits de l'homme dans la région dans le cadre de la Covid-19. Dès le début de la pandémie, notre représentant régional a saisi le ministre en charge des droits de l'homme et le ministre en charge de la protection du genre et de l'enfant pour attirer leur attention sur le respect des droits de l'homme pendant que des mesures d'urgence sont mises en place, en particulier pour les groupes vulnérables tels que les prisonniers, les femmes, les personnes handicapées et les enfants », a dit Mme Kébé dans un entretien sur Onuinfos. 

« Il les a encouragés à prendre des mesures spécifiques pour garantir leur accès aux droits fondamentaux dans ce contexte, en particulier la santé reproductive des femmes qui ne doit pas être laissée au point mort. Il leur a également demandé de continuer à surveiller et à prévenir la violence fondée sur le sexe, qui peut augmenter dans un contexte d'enfermement, et de veiller à ce que les données recueillies soient ventilées au moins par âge et par sexe », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les droits de l'enfant, le Bureau des droits de l’homme en Afrique de l’Ouest, en partenariat avec la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, soutient les stratégies nationales visant à protéger les enfants vulnérables de la Covid-19 dans six pays d'Afrique de l'Ouest : Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger et Sénégal. A l’en croire, en deux mois, plus de 1 500 enfants ont été retirés de la rue et réintégrés dans leur famille. 1 200 kits « de dignité » comprenant des vêtements, des articles de toilette, des chaussures, des serviettes et des sacs de voyage, leur ont été fournis.

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 28 Mai 2020 - 10:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter