Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Face à Trump, les médias américains comptent les (mauvais) points

Aux Etats-Unis, plus d'une vingtaine d'organisations de défense de la liberté d'information ont lancé cette semaine une base de données, accessible au grand public, recensant les atteintes au travail des journalistes. Une initiative symptomatique d'un climat qui ne cesse de se détériorer entre la Maison Blanche et la presse.



Le 9 mai dernier, le secrétaire américain à la Santé et aux Services sociaux, Tom Price, est en route pour une réunion organisée au Parlement de l’Etat de Virginie (côte est) sur les prescriptions abusives d’opioïdes. Alors qu’il arpente les couloirs du bâtiment, il est abordé par le journaliste Dan Heyman qui, lui, est plutôt soucieux de savoir si le projet républicain de réforme du système de santé – le fameux « Trumpcare » alors toujours en gestation – couvrira bien les soins consécutifs à des violences domestiques. Ce dernier lui pose la question. Une fois, deux fois, trois fois. De plus en plus fort. Le reporter avait sorti son téléphone portable pour enregistrer une réponse qui ne viendra finalement jamais. Il est en revanche arrêté, et son smartphone confisqué.
 
Dan Heyman risque aujourd’hui la prison pour « perturbation délibérée du processus gouvernemental ». Son audience doit se tenir à la fin du mois. « Je suis venu au Capitole pour faire mon travail et poser une question, pas pour chercher des problèmes », s’est défendu plus tard le journaliste dans les colonnes du Washington Post.

Rfi.fr

Samedi 5 Août 2017 - 20:06