Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Facultés des Sciences et Techniques de l’UCAD : les étudiants ne veulent plus du doyen et du recteur



Facultés des Sciences et Techniques de l’UCAD : les étudiants ne veulent plus du doyen et du recteur

 
La brouille entre les étudiants licenciés de la Faculté des Sciences et Techniques (FST) et les autorités universitaires ne connait toujours pas d’épilogue. En effet, ces  étudiants au nombre de 400, interdits d’accès au Master envisagent de perturber les cours dans cette faculté, s’ils n’obtiennent pas gain de cause. Par ailleurs, l’exclusion définitive d’une dizaine d’entre eux a été l’eau qui a fait déborder la vase car les étudiants très en colère, réclament désormais le départ du doyen de ladite faculté, mais aussi du recteur de l’Université Saliou Ndiaye. La furie des étudiants n’empêche toutefois pas le doyen de la faculté, Serigne Amadou Mbaye de confirmer sur les ondes de la RFM, l’exclusion définitive des étudiants frondeurs. M. Mbaye taxé de soutirer de l'argent à certains étudiants pour leur attribuer le Master, balaie d'un revers de la main toutes les accusations à son encontre.


Vendredi 1 Mars 2013 - 13:49


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par khayar Mbodj le 04/03/2013 10:36
Je suis tenu de commenter , puisque je ne peux pas me prévaloir du droit de réponse en l'occurence, votre article trés aérien du reste, relatif à la situation des licenciés de la FST.Les étudiants titulaires de licences cette année, sont confrontés à la dure réalité du système LMD.En effet tous les licenciés ne peuvent pas accéder au Master qui se fait par séléction et avec un encadrement rapproché. Un Professeur ne peut humainement pas encadrer plus de cinq à sept étudiants en meme temps pour des raison évidentes de temps et d'espace ; ce qui fait que nécessairement, le reste des étudiants non retenus en Master peut au surplus faire une Maitrise d'enseignement ou à la limite un concours d'entrée à la Fastef, pour s'en sortir! La licence étant la première porte de sortie du système avant le Master et le doctorat.
Maintenant , votre légèreté tient au fait que vos affirmations frisent la dénonciation calomnieuse , mais loin s'en faut, nous ne vous trouverons pas sur ce terrain, car chez nous la pratique n'est pas à la corruption ou au gout immodéré de l'argent, encore moins de l'argent facile! Nous servons l'état et cela est ridicule dans ce milieu quand vous écrivez que le doyen demande des sous pour orienter au Master, quand on sait que c'est dans les Département que les commissions pédagogiques procèdent à la selection. C'est simplement triste!
Comment pouvez-vous avec autant de lègèreté écrire sur une autorité universitaire avec autant de désinvolture, sans meme avoir la précaution de prendre sa version des faits, surtout si on maitrise pas lexique universitaire.
La solution à ce problème doit etre globale et les autorités au plus haut niveau s'y attèlent.Mais également, il est irresponsable de le traiter avec cinisme et légèreté!Tenez-le vous pour dit!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter