Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Football: désormais, un joueur qui a déjà joué dans une sélection A peut changer de nationalité



Football: désormais, un joueur qui a déjà joué dans une sélection A peut changer de nationalité
La FIFA a conclu son 70e congrès ce vendredi par un vote (193 voix pour, 1 contre) encourageant l’assouplissement des conditions d’éligibilité des binationaux en sélection et modifiant l'acquisition de la "binationalité". À l’instar des juniors, les joueurs de football de la catégorie senior possédant deux nationalités pourront eux aussi changer de sélection s’ils remplissent certaines conditions.

"Cela touche beaucoup d’entre vous, il y a certaines situations difficiles que nous avons eues par le passé qui vont être évitées à l’avenir je pense que c’est une bonne nouvelle." Le président de la FIFA Gianni Infantino a prononcé cette phrase avant même que les amendements pour l’assouplissement des critères d’éligibilité d’un joueur "binational" en sélection soient officiellement adoptés. C'est dire si c'était attendu.  Avoir joué pour une nation ne sera donc plus un obstacle au changement de nationalité sportive pour les seniors au football… à condition de remplir ces quatre critères :

♦ Avoir joué moins de trois fois pour la première équipe
♦ Avoir été âgé de moins de 21 au moment de sa dernière sélection
♦ Ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins 3 ans
♦ Ne pas avoir disputé de finale de coupe du monde ou d’un tournoi continental

Le 70e congrès a aussi mis l'accent sur le changement de nationalité. Les jeunes joueurs, prisés par les recruteurs à l'échelle internationale sont souvent amenés à déménager. De ce fait, ils passent des années dans une autre nation avec laquelle ils développent des liens au point de parfois vouloir se ranger sous les couleurs de la sélection associée. Dans le cas où un joueur aurait représenté son pays d'origine lors d'une compétition officielle ou d’un match international au niveau "jeune", au moment où il n'avait que cette nationalité, il pourra en acquérir une autre. S'il remplit ces trois conditions :

♦ Ne pas avoir représenté la 1re nation au niveau international en match officiel
♦ Ne pas avoir fêté son 21e anniversaire au moment du dernier match pour la 1re équipe
♦ Remplir l’une des conditions relatives au lien réel en terme de famille ou de durée 

Si certaines mesures se sont assouplies, d’autres sont devenues plus rudes. Dorénavant, la durée nécessaire de stationnement dans un pays pour en acquérir la nationalité est déterminée par l'âge du joueur, s'il n'a pas de lien avec le pays par sa naissance ou sa famille :

♦ 3 ans sont nécessaires, si le joueur veut représenter un pays dans lequel il a déménagé avant l’âge de 10 ans
♦ 5 ans sont nécessaires pour un joueur qui voudrait représenter une nation dans laquelle il s'est installé entre ses 10 ans et ses 18 ans. Il doit pouvoir montrer que le déménagement n’était pas dans le but de jouer pour la nation en question. La commission doit, dans ce cas-là, donner son avis. 

avec sport.francetvinfo.fr

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 20 Septembre 2020 - 11:34