Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Gambie: audit général inédit des fonctionnaires

Un audit a été mené en Gambie au sein des travailleurs de la fonction publique (environ 40 000 personnes). Pendant trois mois, des équipes du bureau de gestion du personnel ont parcouru le pays pour visiter toutes les institutions publiques : ministères, pompiers, télécommunications, etc., et repérer ceux qui manquent à l’appel à leur poste. Ce genre d’audit est effectué depuis plusieurs années, même du temps de l’ancien président. Mais cette année, il y a une particularité.



C’est la première fois que le secteur de la sécurité est aussi auditionné. Auparavant, sous la présidence de Yahya Jammeh, impossible pour le bureau de gestion du personnel de pouvoir établir clairement qui travaille à quel poste dans ces institutions. Mais avec le changement de gouvernement, c’est l’occasion de faire le point.
 
L’armée, la police, et même les services de renseignement ont été auditionnés ces derniers mois. Chaque travailleur inscrit sur la liste officielle du personnel et qui n’a pas été vu à son poste a été reporté. Et ces personnes ont jusqu’à mercredi 31 mai pour venir justifier de leur absence à Banjul avant de voir leur paye disparaître.
 
Le but est d’identifier les « travailleurs fantômes », ceux qui sont payés chaque mois alors qu’ils ne se rendent pas sur leur lieu de travail. Mais cela va aussi permettre d’établir une liste claire du personnel au sein des agences de sécurité, et connaître l’identité de chacun, une grande aide pour la réforme de l’armée promise par le gouvernement. Un rapport final devrait être publié dans le courant du mois de juin. En 2012, plus de 700 « travailleurs fantômes » avaient été détectés au sein des fonctionnaires.
 


Rfi.fr

Samedi 27 Mai 2017 - 09:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >