Guéguerre au sein du Pds : Babacar Gaye appelle à l’union des cœurs pour la reconquête du pouvoir

23 mars 1975-23 mars 2017, voilà quarante-cinq (45) que Moussa Cissé dit Cissé Nganda chemine avec le Pape du Sopi Me Wade ans la fidélité et la loyauté. Et, pour célébrer cette rencontre Cissé Nganda a réuni ce jeudi, les militants et sympathisants du Pds à la permanence du parti démocratique Oumar Lamine Badji pour réfléchir ensemble sur le thème : Militantisme et Fidélité.



Guéguerre au sein du Pds : Babacar Gaye appelle à l’union des cœurs pour la reconquête du pouvoir
Conférencier du jour, le porte-parole du parti démocratique sénégalais (PDS) Babacar Gaye a profité de la cérémonie de commémoration des 45 ans de la rencontre entre le secrétaire général du Pds et le militant Moussa Cissé plus connu sous le nom de Cissé Nganda pour inviter une nouvelle fois ses camarades de parti à taire leurs querelles et aussi aux jeunes Karimistes à rentrer dans les rangs et s’ériger en bouclier pour leur leader en exil au Qatar.

« Nous devons arrêter les critiques entre camarades de parti par presse interposé. C’est contraire à l’esprit de militantisme. J’en appelle à la cohésion  de tous  les militants comme à l’image de Cissé Nganda qui durant quarante-cinq ans à cheminer dans la plus loyauté avec un militantisme exemplaire. Les idées peuvent divergées car nous sommes dans un  parti qui se nomme parti démocratique, le débat d’idée est primordial pour la vitalité de vie du parti », déclare Babacar Gaye.

Le porte-parole du parti de Me Wade de donner comme exemple Moussa Cissé Nganda aux jeunes et aux femmes du parti démocratique sénégalais. « Cissé Nganda est un symbole comme militant qui a donné tous ces biens pour le triomphe du Pds au plus fort des temps de la vache maigre. Il a financé le parti de ses propres fonds sans rien attendre au retour. Je vous invite donc, vous les jeunes qui portent  Karim Wade dans vos cœurs, à s’unir autour de l’essentiel pour porter le candidat au pouvoir à commencer par les législatives », invite-t-il.
 
Dans une salle de la permanence du Pds plein à craquer et acquis à  la cause du conférencier du jour, Babacar Gaye est revenu sur le parcours non seulement du parti mais aussi de celui Cissé Nganda qui  s’est sacrifié pour le parti libéral.
 
Les jeunes libéraux doivent aujourd’hui s’inspirer de Cissé Nganda pour comprendre l’enjeu de leur engagement politique d’une part et d’autre part un   viatique autrement dit le chemin par lequel il arriverait à s’assumer en tant que militant du parti démocratique sénégalais », souligne Babacar Gaye.
 
Une cérémonie de commémoration qui a vu la présence des responsables tels que l’ancien ministre Habib Sy qui a invité tous  les militants à s’inspirer de cet homme Cissé Nganda pour réaliser le vœu pieux de Me Wade à savoir le retour au  pouvoir. « Organiser vous en une armée de combat », dira Habib Sy.

A noter aussi la présence de Doudou Wade, de l’ancien ministre Kansoubaly Ndiaye mais aussi d’Abdoulaye Faye directeur des structures du parti.  
 
Auparavant le directeur des structures du parti est revenu sur les différentes péripéties qui ont jalonné l’histoire du Pds de sa création à son accession au pouvoir. Abdoulaye Faye de mentionner que « le Pds est un parti de résistance dans de sa conquête du pouvoir à son exercice jusqu’à la perte du pouvoir. « Il exhorte ainsi les militants surtout les jeunes à jouer leur partition pour que ce parti continue d’exister sur l’échiquier politique. Avant d’ajouter que personne ne peut détruire le Pds », lance-t-il aux détracteurs du PDS en pointant du doigt le chef de l’Etat Macky Sall qui en a pris pour son grade, car accusé qu’il est de vouloir détruire le Pds. 


Vendredi 24 Mars 2017 - 09:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter