Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Guerre en Ukraine: la Pologne refuse de jouer contre la Russie en barrages du Mondial

En raison de l'invasion de l'Ukraine par les troupes russes, la Pologne ne compte pas jouer son match de barrage pour la Coupe du monde 2022 contre la Russie, prévu le 24 mars à Moscou. Pour le président de la Fédération polonaise, "il est temps d'agir."



Guerre en Ukraine: la Pologne refuse de jouer contre la Russie en barrages du Mondial
La guerre menée par la Russie en Ukraine provoque de nombreuses réactions dans le monde du sport. Certaines plus vives que d’autres. Ce samedi, la Pologne annonce qu’elle refuse de jouer son match de qualification contre la Russie pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. La Russie doit accueillir Robert Lewandowski et ses coéquipiers le 24 mars à Moscou, en demi-finale des barrages du Mondial. Si elle se qualifie, la "Sbornaïa" recevra le 29 mars le vainqueur de Suède-République tchèque.

Lewandowski salue cette décision
"Trêve de paroles, il est temps d'agir. En raison de l'escalade de l'agression de la Russie en Ukraine, l'équipe de la Pologne n'envisage pas de jouer le match de barrage contre l'équipe de la Russie", a écrit sur Twitter Cezary Kulesza, le président de la Fédération polonaise de football, ajoutant que "c'est la seule décision correcte" et qu'il travaille avec les fédérations suédoise et tchèque pour présenter une position commune à la FIFA. Une annonce saluée par Lewandowski.

"C'est la bonne décision ! Je ne peux pas imaginer jouer un match avec l'équipe nationale russe dans une situation où l'agression armée en Ukraine se poursuit. Les footballeurs et les fans russes ne sont pas responsables de cela, mais nous ne pouvons pas prétendre que rien ne se passe", a réagi l'attaquant du Bayern Munich.

Jeudi, dans un communiqué commun, les fédérations de football de Pologne, de Suède et de République tchèque ont demandé à délocaliser ces matchs de barrages prévus fin mars en Russie et impliquant leurs sélections.

Ces fédérations ont appelé la FIFA et l'UEFA à "réagir immédiatement pour présenter des solutions alternatives" concernant le lieu des rencontres. L'UEFA a réagi vendredi en annonçant que les matchs internationaux à domicile des clubs ou des sélections de l'Ukraine et la Russie seront organisés sur terrain neutre "jusqu'à nouvel ordre". Prévue initialement à Saint-Pétersbourg le 28 mai, la finale de la Ligue des champions 2022 a par ailleurs été relocalisée à Paris en raison de l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe.
 

Rmc Sport

Samedi 26 Février 2022 - 10:11