Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)

Guerre en Ukraine: nouvelle nuit de bombardements, Kherson prise par les Russes



Guerre en Ukraine: nouvelle nuit de bombardements, Kherson prise par les Russes
À l'aube de cette seconde semaine de conflit, l'armée russe a mis la main sur Kherson, grande ville du sud de l'Ukraine. Au nord, les combats se poursuivent à Kharkiv et Kiev, tandis qu'un million de réfugiés ont fui le pays depuis le début de l'invasion russe. Une deuxième session de pourparlers doit avoir lieu dans la matinée en Biélorussie. Retour sur les événements qui ont marqué la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 mars.

Plusieurs villes ukrainiennes, dont Kharkiv, Kiev ou encore Marioupol, continuent de se faire pilonner par l'armée russe ce jeudi 3 mars, tandis que Moscou s'apprête à entamer une seconde session de pourparlers, dans la matinée, sur un éventuel cessez-le-feu. Situation sur le terrain, sanctions, réactions internationales, bilan humain : on fait le point sur les événements qui ont marqué la nuit du mercredi 2 au jeudi 3 mars.

Kherson aux mains des Russes, d'autres villes bombardées
Des responsables ukrainiens ont confirmé dans la nuit la présence de l’armée russe dans la grande ville de Kherson après d'intenses bombardements. Il s'agit de la plus grande ville capturée par les forces russes depuis le début de l'invasion il y a sept jours. L'armée russe avait annoncé dans la matinée de mercredi s'être emparé de Kherson, située non loin de la péninsule de Crimée annexée en 2014 par Moscou.

Plus à l'est, à Marioupol, le principal port ukrainien de la mer d'Azov, « ça se dégrade d'heure en heure », a témoigné une de ses habitantes, Maryna, 28 ans, selon laquelle le centre-ville a été pilonné. Si elle en prenait le contrôle, l'armée russe pourrait assurer une continuité territoriale entre ses forces en provenance de Crimée et celles arrivées des territoires séparatistes plus au nord-est.

Plusieurs localités au nord-ouest de Kiev, dont Bucha et Gostomel, ont été bombardées, ont déploré les autorités régionales. Un assaut est toujours en cours à Kharkiv, deuxième plus grande ville du pays.

Zelensky se félicite d'avoir contrecarré les plans « sournois » des Russes
Le président ukrainien s’est félicité dans la nuit d’avoir contrecarré les plans de la Russie qui a envahi son pays. « Nous sommes une nation qui a cassé les plans de l’ennemi en une semaine. Des plans écrits depuis des années : sournois, pleins de haine pour notre pays, notre peuple », a déclaré Volodymyr Zelensky dans une vidéo publiée sur Telegram. Le président ukrainien a dit « admirer sincèrement les habitants héroïques » des villes qui résistent aux forces russes et à leur avancée, au septième jour de l’invasion.

Il a assuré que près de 9 000 soldats russes avaient été tués depuis une semaine, un chiffre invérifiable dans l’immédiat. Moscou de son côté a dévoilé mercredi son premier bilan de militaires russes tués dans l’offensive en Ukraine, en annonçant la mort de 498 de ses soldats et précisant que 1 597 autres y ont été blessés.

Ouest France

Jeudi 3 Mars 2022 - 08:22


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter