Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Guy Marius Sagna mis en "cellule punitive tout nu" : la directrice du Cap Manuel confirme et explique



Guy Marius Sagna mis en "cellule punitive tout nu" : la directrice du Cap Manuel confirme et explique
L’activiste Guy Marius Sagna, « a entamé une grève de la faim mercredi, suite à sa mise en isolement, tout nu ». C’est ce qu’a révélé le mouvement Frapp France Dégage, dont il est membre, dans un communiqué. La directrice de la maison d’arrêt et de correction (Mac) du Cap Manuel, Khadidiatou Ndiouck Faye, a confirmé l’information, avant de donner les raisons pour lesquelles, elle a placé M. Sagna en cellule punitive. 

« Guy Marius Sagna a été placé sous mandat de dépôt  le vendredi soir. Quand il est arrivé, il a refusé d’être identifié, il n’a pas répondu au questionnaire de renseignement. Tout comme il n’a pas accepté d’être fouillé », a-t-elle expliqué.

Khadidiatou Ndiouck Faye de poursuivre : « J’avais déjà aménagé une chambre pour l’accueillir. Mais quand il a commencé à nous proférer des insanités, j’ai dit à mes hommes de l’amener dans la chambre d’accueil, chambre 1. C’est dans cette chambre que mettons en observation les nouveaux. S’ils ne manifestent aucun signe, nous les mutons dans les autres chambres ».  

 « Il a décidé, lui-même, de rester nu »

Mme Faye d’entrer dans les détails : « Il nous a traités de voleurs et de bande de vauriens. J’ai alors demandé à mes hommes de l’amener aux mitards. Ce sont des cellules punitives. Là-bas, la règle est que le détenu se suicide, on ne le laisse qu’avec sa culotte ou son pantalon. Mais, il a enlevé sa culotte disant qu’on lui a ôté sa dignité en le mettant dans cette cellule. Il a même refusé que le major le consulte pour voir si son état lui permet ou non d’aller là-bas. Il a décidé, lui-même, de rester nu ». 

Et de conclure : « Nous l’avons amené dans cette dans cette cellule hier, mardi » dans la soirée, il est sorti ce matin (mercredi). Puisqu’il a décidé de continuer sa grève de la faim ,nous l’avons mis dans une salle d’isolement dans une chambre aménagée à cet effet (…) »

Aminata Diouf

Jeudi 4 Mars 2021 - 09:31


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter