PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




Incidents à Paris: un groupe de 200 black blocs maîtrisé

Environ 1.200 individus cagoulés et masqués, selon la police, se sont placés en amont du cortège syndical du 1er Mai, à Paris. De violents incidents ont éclaté



Alors que la manifestation parisienne du 1er-Mai devait s'élancer vers 15 heures ce mardi depuis la place de la Bastille, le cortège syndical a été bloqué par un rassemblement d'environ 1.200 individus cagoulés, masqués et vêtus de noir, à hauteur du pont d'Austerlitz, selon la préfecture de police de Paris.

"Premiers de cordée, premiers guillotinés", pouvait-on notamment lire sur une des banderoles brandies par les black blocs, en référence à l'expression utilisée par Emmanuel Macron lors de sa première interview télévisuelle en tant que président de la République.

Un McDo et une concession vandalisés

La situation a rapidement dégénéré en marge de ce cortège officiel qui a finalement pu s'élancer vers 15h40. Des objets incendiaires ont été lancés dans un restaurant McDonald's près de la gare d'Austerlitz, les vitrines ont également été brisées, le mobilier renversé.

Les membres de ces black blocs s'en sont pris également à une concession Renault en jetant un cocktail Molotov à l'intérieur, tout comme à une auto-école. Un engin de chantier a été incendié et du mobilier urbain brisé.

200 black blocs interpellés

Ces "black blocs" ont ensuite jeté des projectiles, comme des pavés, sur les forces de l'ordre, déployés boulevard de l'Hôpital dans le 13e arrondissement de Paris, où ont eu lieu ces violents incidents.

Les forces de l'ordre ont répliqué à l'aide de gaz lacrymogène. Les CRS ont également utilisé des camions à eau pour éteindre les feux et disperser ces individus cagoulés.

Les forces de l'ordre ont, vers 17 heures, maîtrisé un groupe de 200 black blocs. Le préfet de police de Paris Michel Delpuech a confirmé ce chiffre de 200 interpellés lors d'une conférence de presse organisée en fin d'après-midi.
 
 

BFMTV

Mardi 1 Mai 2018 - 19:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter