Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations : L’Etat dans la dynamique de prévenir au lieu de guérir



Inondations : L’Etat dans la dynamique de prévenir au lieu de guérir

L’hivernage se profilant à l’horizon, l’Etat du Sénégal prévoit la construction de 2000 logements sociaux à partir du 15 avril prochain pour atténuer la psychose des inondations.

Une annonce faite par le ministre de l’Aménagement et de la Restructuration des zones inondés, Khadim Diop, à l’occasion de l’atelier de coordination et de mise en cohérence dans la gestion des inondations, écrit le journal «Le Quotidien».

«Il s’agira de construire 2000 logements sociaux. Pour ce faire, 18 entreprises ont été engagées. Toute la procédure est bouclée, nous allons lancer les travaux», informe-t-il

Conscient que les Sénégalais ne pardonneront aucun régime en place dans la prise en charge des inondations, le ministre livre qu’«à côté, la phase d’urgence 2012-2013 a été budgétisée à hauteur de 63 milliards de F Cfa pour sécuriser les bassins de rétention, sources de drames dans la banlieue dakaroise».

En ce qui concerne l’interrogation des bénéficiaires sur la lenteur des procédures,  Khadim Diop demande un peu de patience aux sinistrés. «Qu’ils comprennent que cela est principalement dû au respect scrupuleux de la transparence, si chère au chef de l’Etat et qui reste notre credo dans l’attribution des marchés publics», précise-t-il.

Désavouant ainsi, le premier ministre Abdoul Mbaye qui lors du panel du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar (Bby), avouait avoir, pour des raisons «d’économie», approuvé un gros marché de gré à gré pour la lutte contre les inondations.


Dié BA

Jeudi 28 Mars 2013 - 14:02


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter