Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Inondations: les populations établies dans les zones inondables seront déguerpies

Les populations habitant dans les zones inondables sont averties. Elles doivent être installées dans d’autres zones plus habilitées à les accueillir, déclare le ministre-secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye.



Inondations: les populations établies dans les zones inondables seront déguerpies
Les pertes en vies humaines et dégâts matériels engendrés par les inondations ont fini par faire sortir le secrétaire du gouvernement de ses gonds. En effet, persuadé qu’ « il faut des solutions structurelles au phénomène des inondations », Seydou Guèye par ailleurs porte-parole de l’Alliance Pour la République (APR) appelle au respect de l’écosystème « de ces différentes zones qui sont pour la plupart des zones de lacs, de marécages et qui sont des points bas ».
 
Plaidant pour la réduction au minimum des ressources destinées à la solidarité, M. Guèye, dans un entretien accordé au journal « L’observateur » propose néanmoins l’investissement de l’ensemble des ressources dans des solutions structurantes. « Il faut que les populations soient installées dans d’autres zones qui sont plus habilitées à accueillir des populations », a-t-il laissé entendre.
 
Seydou Guèye qui ne semble pas être ébranlé par la frustration des populations en initiant des déguerpissements affirme qu’ « un gouvernement doit avoir le courage de prendre des décisions qui sont les meilleures à terme. « Nous sommes d’accord qu’on ne peut pas continuer à mettre de l’argent dans ce puits sans fond que sont les inondations. Il faut avoir le courage d’indiquer des solutions pérennes et de mettre en place des mesures d’accompagnement qui permettent à ces populations de vivre au sec », solutionne-t-il.


Vendredi 17 Août 2012 - 13:54


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par alex le 18/08/2012 01:30
au moins quelqu'un qui a less couilles pour cracher finalement la veritè,la pure vèrité aux populations de ces zones.....règler ce problème couterait à l'etat plus du budget du senegal....il faut parfois avoir le courage de dire la veritè meme si elle peut vous rendre impopulaire...l'etat doit dès à present initier une politique qui tend à recaser toutes les populations des zones à risque hors de dakar....ne pas vivre à dakar ce n'est pas la fin du monde........la vraie fin du monde c'est de vivre chaque année l'enfer des inindations!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter