Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Insulte contre Dakaractu: 4 proches de Marcel Diagne déférés devant le parquet ce mardi



Insulte contre Dakaractu: 4 proches de Marcel Diagne déférés devant le parquet ce mardi
L’organe de presse Dakaractu a décidé de poursuivre en justice ces personnes qui se cachent derrière leurs claviers pour proférer des insultes à son encontre. Serigne Diagne, le directeur de publication de Dakaractu a porté plainte contre des proches du promoteur Marcel Diagne qui s’en prenaient à lui et au site d’informations. La Division des investigations criminelles qui avait ouvert une enquête, a placé en garde en vue quatre d’entre eux. Les autres "en fuite", sont activement recherchés. 

En effet, selon le journal « Les Echos », les enquêteurs ont découvert qu’il s’agit de onze (11) personnes qui étaient organisé en bande avec pour chacun un rôle détermine pour insulter en toute impunité. Ainsi les investigateurs ont pu les identifiés, après quoi, ils ont été placés en détention pour être auditionnés. 

Il s’agit de Prési Cissé, Abdou Karim Metsu, Mouta Diop, et Abdou Guéye. Ils ont passé leur première nuit en garde en vue en attendant d’être déférés devant le procureur de la République ce mardi. Le reste de la bande est en fuite, ils sont activement recherchés par les enquêteurs. 

Dans un post sur Facebook, le promoteur immobilier Marcel Diagne a sollicité l’indulgence de Serigne Diagne, en lui demandant de retirer sa plainte tout en reconnaissant que la série de commentaires faits par ses « boys » est regrettable. « Bien que je mesure à sa juste valeur à quel point leurs propos ont dû t’affecter ainsi que tes collègues, je te prie de leur accorder indulgence et de ne pas leur en tenir rigueur » écrit-il sur sa page.

Il leur est reproché des commentaires à caractère injurieux à l’endroit du site d’information Dakaractu et son personnel, suite à un article paru le 15 mars 2021 et intitulé : « Almadies : Le tribunal prononce l’expulsion de Semer Holding, la société de Marcel Diagne ».

Le Synpics a condamné les injures et apporté son soutien à Dakaractu en la personne de Bamba Cissé en signifiant que « personne, y compris le journaliste, n’a le droit d’abuser de ses libertés pour porter atteinte à l’honorabilité ».  

Ndeye Fatou Touré

Mardi 30 Mars 2021 - 09:25


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter