Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



JAMRA menace de dévoiler les noms des Officiers qui bloquent le paiement des indemnités des 506 soldats de la Guerre du Golfe



Ils sont 402 survivants, 93 veuves, 11 blessés de la Guerre du Golfe, à faire face à la presse par le biais de l'Ong JAMRA pour réclamer leurs indemnisations qui leurs ont été allouées par l’Arabie Saoudite  et les Nations Unies. Le Général Joseph Louis Tavares de Souza, Chef d'État-major général de l'armée (Cemga) sénégalaise (de 1984 à 1988) avait dit dans la presse que l’argent a été versé à l’Etat du Sénégal, qui ne l'a pas redonné aux soldats. Une version confirmée par Mame Mactar Gueye, Président de JAMRA qui a précisé que le Président Macky Sall lui a appelé par rapport au dossier. Il a aussi menacé de balancer les noms des officiers qui sont derrière, si ces derniers n’arrêtent pas d’influencer le Chef de l’Etat.
 
Selon Mame Mactar Gueye, Président du JAMRA, « le Collectif des anciens combattants du Golf ne quémandent pas d’argent. Il demande simplement de recevoir les indemnisations qui leur ont été allouées par l’Arabie Saoudite et les Nations unies. C’est tout ce qu’ils demandent. Il s’agit de l’argent dont parle le Chef d'État-major général de l'armée (Cemga) sénégalaise, Joseph Louis Tavares de Souza. Il avait dit dans la presse que l’argent a été versé à l’Etat du Sénégal qui ne l'a pas redonné aux soldats ».
 
À en croire le Président du JAMRA, « de l’argent est venu, mais ça été détourné par des Officiers mal intentionnés. Mais j’ai dit au Premier ministre que ces gens, à leur retour de la guerre du Golfe, l’Etat major les avait appelés et a remis 1 million aux 402 survivants et 1 042 000 aux 93 veuves en leurs disant que c’est cela leur indemnité de guerre. Ce qui n’est pas le cas. Parce que cette somme est une prime de congé ».
 
 Poursuivant ces propos, M. Gueye avertit: « les officiers qui cherchent à bloquer ce dossier, et qui utilisent la désinformation pour tromper Macky Sall, je leur dis, s’ils n’arrêtent pas ce qu’ils font, je vais dévoiler leurs noms dans la presse. Ils ont fait croire à Macky Sall et au PM (actuel Secrétaire d'Etat de la Présidence Boun Abdallah Dionne), si jamais il (le chef de l'Etat) verse cet argent aux soldats, les contingents qui ont été au Liban vont venir, ceux qui étaient en Centrafrique viendront également », pour réclamer des indemnités. 


Vendredi 17 Janvier 2020 - 14:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter