Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Kavanaugh: le Sénat accepte de reporter son vote le temps d’une enquête du FBI

Brett Kavanaugh a franchi ce vendredi 28 septembre une nouvelle étape vers son accession controversée à la Cour suprême. La commission judiciaire du Sénat américain a recommandé ce vendredi lors d'un vote le juge Brett Kavanaugh pour un poste à la Cour suprême. Cette étape ouvre la voie à un vote final de confirmation en séance plénière. Mais celui-ci sera retardé pour laisser le temps au FBI d'enquêter sur les accusations d'agression sexuelle visant Brett Kavanaugh.



La commission judiciaire du Sénat a finalement recommandé le juge Kavanaugh à la Cour suprême. Les 21 membres de la commission ont tous voté selon leur affiliation politique : les 11 républicains se sont exprimés pour et les 10 démocrates contre. Cette nomination doit ensuite faire l'objet d'un vote final en séance plénière du Sénat, initialement prévu le mardi 2 octobre.

Mais juste avant ce vote, le sénateur républicain Jeff Flake a surpris tout le monde en s'adressant à ses collègues de la commission judiciaire pour réclamer l'ouverture d'une enquête sur les accusations d'agression sexuelle portées par l’universitaire Christine Blasey Ford contre le juge Kavanaugh, ce que les démocrates demandaient depuis plusieurs jours.

« Le pays est en train de se déchirer et nous devons nous assurer d'une procédure en bonne et due forme », a fait valoir Jeff Flake, l'un des plus farouches opposants à Donald Trump dans son propre parti, laissant entendre qu'il pourrait se désolidariser de la majorité républicaine lors du vote en plénière, si son souhait n'était pas respecté..

Dotés d'une très courte majorité à la Chambre haute, à 51 contre 49, et ne pouvant donc pas se permettre de perdre une seule voix, les républicains ont accédé à sa demande. Le Sénat a accepté de reporter d'une semaine au maximum son vote pour permettre au FBI de mener une enquête impartiale sur le juge Kavanaugh. Une enquête dont Donald Trump a ordonné l'ouverture.

« J'ai ordonné au FBI de mener une enquête supplémentaire pour mettre à jour le dossier du juge Kavanaugh », a indiqué le président Trump dans un communiqué. « Comme l'a demandé le Sénat, cette mise à jour doit être limitée dans son périmètre et menée à bien en moins d'une semaine », précise-t-il.

Le président américain avait plus tôt réitéré son soutien à son candidat pour la Cour suprême, malgré le témoignage de sa victime présumée devant le Sénat jugé crédible par la majorité de la classe politique américaine. Le locataire de la Maison Blanche assure ne pas penser une seconde à le remplacer tout en qualifiant l’audition de son accusatrice de convaincante. « C’est une femme bien », a même estimé Donald Trump, ajoutant qu’il s’agit là d’un moment historique pour les Etats-Unis.

rfi.fr

Samedi 29 Septembre 2018 - 01:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter